Haute-Savoie : une jeune femme mortellement poignardée, son ex-compagnon suspecté

Par , publié le
Faits Divers Photo d'illustration. Le gyrophare d'une moto de gendarmerie.
Photo d'illustration. Le gyrophare d'une moto de gendarmerie.

Dans la nuit de mercredi à jeudi, une jeune femme a été poignardée à mort en Haute-Savoie. Son ex-compagnon, suspecté d'avoir porté les coups fatals, a avoué les faits et été placé en garde à vue.

Le drame s'est produit dans la nuit du mercredi 11 au jeudi 12 avril. Il est aux alentours de 3h00 lorsqu'une voiture se stationne bruyamment devant le service des urgences de l'hôpital d'Annecy. À l'intérieur du véhicule se trouvaient deux hommes et une femme, gravement blessée.

La prise en charge de cette dernière, âgée de 21 ans, a été immédiate. La jeune femme succombera toutefois à ses blessures plus tard dans la nuit. La gendarmerie s'est rendue à l'hôpital après avoir été prévenue des faits observés par l'établissement hospitalier et plusieurs témoins. Les autorités se sont également déplacées jusqu'à la demeure de la victime, domiciliée à Pringy (Haute-Savoie).

Jeune femme poignardée à mort : son compagnon non impliqué ?

Les deux hommes ayant accompagné la jeune femme à l'hôpital, âgés de 23 et 24 ans, ont eux aussi fait l'objet d'une prise en charge. Les militaires de la compagnie d’Annecy les ont également soumis à un long interrogatoire, comme le rapporte Le Dauphiné Libéré.

Une enquête a été ouverte afin de déterminer les circonstances exactes des faits. Le premier individu, actuel compagnon de la victime, semble avoir été écarté de la liste des suspects. Au contraire du second jeune homme, quant à lui ex-petit-ami de la jeune femme.

Un suspect présenté au juge d'instruction

Il apparaîtrait que, pour une ou des raison(s) restant à établir, l'ex-compagnon de la jeune femme se soit rendu un peu plus tôt dans la nuit au domicile du couple. Il aurait ensuite défoncé la porte avant de s'en prendre à son ex-petite-amie. Après avoir possiblement regretté son geste, il aurait conduit la jeune femme à l'hôpital avec son compagnon actuel.

L'autopsie du corps devrait intervenir dans la journée, et le suspect d'être présenté en ce même vendredi à un juge d'instruction. Le jeune homme, qui a reconnu les faits et été placé en garde à vue, pourrait enfin être visé par une information judiciaire pour assassinat, appelée à être ouverte par le parquet d'Annecy.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article