Haute-Loire : violente agression d'un arbitre de foot amateur

Par , publié le
Faits Divers Photo d'illustration. Un carton rouge.
Photo d'illustration. Un carton rouge.

A Aurec-sur-Loire, un arbitre a été passé à tabac après avoir brandi un carton rouge lors d'une rencontre de foot de niveau amateur.

Un nouvel épisode de la violence pouvant régner lors de matchs de foot amateurs a eu lieu dimanche en Haute-Loire, et plus précisément à Aurec-sur-Loire. A la 50ème minute d'une rencontre de 3ème division entre le FC Aurec et l'AS Riotordoise, le brandissement d'un carton rouge par l'arbitre a fait basculer la rencontre dans la violence.

Il sort un carton rouge, il est passé à tabac

Si cette sanction, d'après plusieurs témoins était logique étant donnée la gravité de la faute d'un joueur de l'équipe locale, la suite est apparue beaucoup moins naturelle. L'arbitre aurait d'abord reçu une pierre dans une jambe quelques minutes plus tard, pierre lancée depuis les tribunes ou le bord du terrain. Il décide alors d'interrompre la rencontre, mais quelques joueurs de l'équipe locale s'en prennent alors à l'homme de 26 ans, au lieu de regagner les vestiaires.

Un cercle s'est formé autour de l'arbitre qui a visiblement été victime d'un coup de tête.

Huit jours d'incapacité de travail pour l'arbitre

Tombé au sol, l'homme essuie par la suite plusieurs coups de pied mais réussit néanmoins à trouver refuge dans les vestiaires. S'ensuivent alors un envahissement du terrain et une bagarre entre les joueurs des deux équipes. L'arbitre délégué transporte son collègue à l'hôpital, lequel ressortira plus tard avec une incapacité de travail temporaire de 8 jours. Il devrait déposer plainte ce jour.

Raymond Fournel, président du district de la Haute-Loire, a déclaré à nos confrères du Progrès que "les instances, avec la commission de discipline, mettront tout en œuvre pour savoir ce qu’il s’est exactement passé et sanctionner comme il se doit". Il a par ailleurs ajouté : "Ça ne doit jamais se passer sur un terrain. C’est intolérable".

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article