Haute-Garonne : mort d'une fillette de 3 ans qui avait avalé le jouet d'un œuf surprise

Par , publié le
Faits Divers Photo d'illustration. Un couloir d'hôpital.
Photo d'illustration. Un couloir d'hôpital.

Le week-end dernier, une petite fille de 3 ans est décédée dans un hôpital de Toulouse après s'être étouffée avec le jouet d'un œuf surprise. Une enquête a été ouverte.

Les fait remontent à la fin de semaine dernière. Une petite fille de 3 ans et demi originaire de Saint-Elix-le-Château (Haute-Garonne, Toulouse) ingère le jouet en plastique à roulettes que renfermait un œuf surprise. Appelés par sa mère, les pompiers et les médecins du SMUR vont alors intervenir directement sur place pour tenter de ranimer l'enfant, et ce pendant plusieurs dizaines de minutes.

La fillette est ensuite admise aux urgences de l'hôpital Purpan dans un état très critique, bien qu'ayant apparemment repris connaissance. Son décès sera toutefois constaté quelque temps plus tard. Les gendarmes de la Haute-Garonne ont indiqué qu'il était question ici d'un accident par obstruction des voies respiratoires, une conclusion rendue mardi et établie suite à l'autopsie du corps conduite à l'institut médico-légal de Rangueil.

Une fillette meurt étouffée par le jouet d'un œuf surprise : un produit à identifier

Une enquête a été ouverte par le parquet de Saint-Gaudens afin de déterminer les circonstances précises du drame. Si une opération de contrôle est d'ores et déjà prévue, il va d'abord s'agir pour la direction générale de la répression des fraudes, saisie dans le cadre du dossier, d'identifier le produit incriminé.

Ferrero ne confirme ni n'infirme l'implication de Kinder

Citée par 20minutes.fr, la société italienne Ferrero, derrière les œufs surprise Kinder, a déclaré par voie de communiqué qu'elle "n’était pas en mesure de confirmer ou d’infirmer l’implication de sa marque Kinder" dans cette tragédie, et de préciser qu'elle n'avait actuellement "aucun contact ni avec les autorités ni avec la famille". La fillette, scolarisée dans une école maternelle, était la seule enfant de ses parents, une famille n'ayant semble-t-il jamais posé de sensible problème au sein de la commune.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus