Haute-Garonne : une institutrice suspectée d'avoir envoyé un élève de 8 ans aux urgences

Par , publié le
Faits Divers
Les couloirs d'un hôpital (photo d'illustration)

Un coup de classeur sur la tête, et un petit garçon de 8 ans se retrouve aux urgences. Les parents ont décidé de porter plainte envers une institutrice.

Les parents du petit Naël, 8 ans, accusent une professeure des écoles de Salvetat-Saint-Gilles (Haute-Garonne) de l'avoir frappé à la tête avec un classeur. Un coup qui serait à l'origine de son arrivée aux urgences lundi après son retour à son domicile.

Les parents portent plainte contre la prof

Mercredi, les parents portent plainte pour "violences" après avoir rencontré la prof de leur enfant. Pierre-Yves Couilleau, le procureur de Toulouse, a confirmé l'information à L'Express : "L'enquête vient de débuter. Je vais la traiter avec beaucoup de discernement".

D'après France 3 Midi-Pyrénées, ce n'est pas le coup de classeur en lui-même qui a occasionné cette prise en charge par le service des urgences. De fait, le menton du garçon a heurté la table, provoquant une plaie qui nécessitera la pose d'un point de suture.

Un enfant "turbulent" ?

Toujours selon le média local, la prof qui est aussi directrice de l'établissement scolaire n'aurait pas supporté le comportement de l'élève "turbulent". Pour autant, France 3 précise qu'elle jouit de la part de ses collègues d'une réputation qui repose sur la "patience et la mansuétude".

De son côté, le rectorat a ouvert une enquête administrative.

Crédits photos : VILevi/Shutterstock

Partager cet article