Haute-Garonne : une femme de 92 ans tuée dans une maison de retraite

Par , publié le
Faits Divers
Un véhicule de la gendarmerie (photo d'illustration)

Le cadavre d’une pensionnaire de la maison de retraite de Nailloux en Haute-Garonne a été découvert dans une mare de sang. Un autre résident de l’établissement a été placé en garde à vue.

Que s’est-il passé dans la nuit de mercredi à jeudi à la maison de retraite l’Acacia, de Nailloux en Haute-Garonne ? Ce matin, le cadavre ensanglanté d’une pensionnaire de 92 ans a été retrouvé par les équipes de l’établissement. La thèse du meurtre est privilégiée et un autre pensionnaire de l’établissement a été interpellé par les gendarmes.

Des traces de sang sur les bras

Ce sont nos confrères d’Europe 1 qui ont révélé l’information. C’est aux alentours de 4 heures du matin que des infirmières de la maison de retraite ont retrouvé le corps de la pensionnaire gisant dans son lit et dans une mare de sang.

Les secours et les gendarmes sont immédiatement avertis et dans le même temps, un homme de 86 ans, lui aussi résident de l’établissement, est découvert avec des traces de sang sur les bras.

Enquête pour homicide

L’homme est alors placé à l’écart le temps que les gendarmes arrivent sur place. Ces derniers se chargent alors d’interpeller le suspect et de la placer en garde à vue.

Une enquête est en cours pour déterminer les circonstances exactes de la mort de la pensionnaire. La thèse de l’homicide est la plus plausible pour les enquêteurs de la section de recherches de Toulouse en charge des investigations.

L’établissement l’Acacia accueille des personnes âgées, valides et semi-valides, notamment atteintes de la maladie d’Alzheimer.

Crédits photos : hadescom/Shutterstock.com

Partager cet article