Haute-Corse : découverte d'un corps démembré et sans tête

Par , publié le | modifié le
Faits Divers Photo d'illustration. Le gyrophare d'une moto de gendarmerie.
Photo d'illustration. Le gyrophare d'une moto de gendarmerie.

Des randonneurs ont découvert mardi le cadavre d'un homme sérieusement mutilé dans le défilé du Lancone, en Haute-Corse. La victime n'a pas encore été identifiée.

Macabre découverte pour des randonneurs mardi dans le défilé montagneux de Lancone, sur la commune d'Olmeta-di-Tuda en Haute-Corse. Ils ont fait la découverte d'un cadavre mutilé au contrebas de la route qui ondule dans ce paysage.

Corse : "un homicide d'une nature un peu particulière"

Le lieu de la découverte se trouve à une vingtaine de kilomètres de Bastia, et le procureur de la République Nicolas Bessonne s'est rendu sur place : "C'est un homicide d'une nature un petit peu particulière puisque ce n'est pas tous les jours qu'on retrouve quelqu'un tué, mais au-delà d'avoir été découpé", a-t-il déclaré en précisant que le corps "a été projeté un peu plus bas que la route, il manque les bras, les jambes et la tête".

En toute logique, la piste de l'homicide volontaire a été confirmée. Un périmètre de sécurité a été mis en place aux alentours du site de la découverte du corps et la route du Lancone a été fermée.

L'autopsie sera pratiquée jeudi

Le reste du corps a été pris en charge par les gendarmes, dont la section de recherches a été saisie de l'enquête. L'identité de la victime n'a pour l'heure pas été établie, et ce sont les techniciens en identification criminelle qui ont la charge désormais de travailler avec le fichier des personnes disparues, et sur la base des expertises médico-légales. Un tatouage peu visible est le seul élément pouvant aider pour l'instant à lui donner une identité. A ce stade de l'enquête, il apparaîtrait que la mort remonte à quelques jours.

L'expertise sur les mutilations devra quant à elle donner plus de précisions sur le moment et le mode opératoire selon lesquels elles ont eu lieu. Le corps de l'homme présente de nombreuses plaies, sans doute liées à un couteau, et particulièrement au niveau du coeur.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus