Hatem Ben Arfa signe enfin à Nice

Par , publié le | modifié le
Foot
Hatem Ben Arfa à l'entraînement

Après une longue bataille juridique la saison dernière, Hatem Ben Arfa pourra enfin jouer avec l’OGC Nice.

C’était l’un des feuilletons les plus haletants de la saison dernière en Ligue 1. Lors du mercato hivernal, le club de l’OGC Nice réussit un bon coup en parvenant à faire signer Hatem Ben Arfa. Le joueur, devenu indésirable à Newcastle, comptait se relancer en Ligue 1. Mais un imbroglio administratif empêchera "HBA" de fouler les pelouses avec son nouveau club.

Une longue bataille juridique s’engage mais rien n’y fait, Ben Arfa ne pourra pas rejoindre la Côte d’Azur tout de suite. Le joueur est alors au fond du trou et songe même à arrêter sa carrière. Mais tout est bien qui finit bien pour les deux parties dans cette histoire car l’OGC Nice vient d’officialiser le transfert du joueur formé à l’INF Clairefontaine sur son site Internet.

Ben Arfa peut enfin jouer avec Nice

Le club niçois était visiblement très pressé d’annoncer la nouvelle car le communiqué a été publié à 7h ce matin sur le site officiel de l’OGC Nice. Le président Jean-Pierre Rivière avait déjà pris les devants lundi soir sur l’antenne de RMC « C’est un pari pour nous comme pour lui. On fait régulièrement référence à son passé, mais j’ai surtout rencontré un garçon avec du caractère et avec une parole. On ne l’attend pas comme un messie mais comme un élément qui va s’intégrer à notre collectif. Après une période sans jouer, ce sera compliqué pour lui. Mais il est pétri de talent, et on va tout faire pour qu’il puisse l’exprimer chez nous. »

Dernière chance pour Hatem Ben Arfa ?

Aucun détail concernant la durée de ce transfert n’a été dévoilé par le président Rivière ni par le joueur. Une chose est sûre, le pari semble risqué car, si le talent intrinsèque d’Hatem Ben Arfa ne fait aucun doute, l’ancien marseillais n’est pas connu pour sa régularité au plus haut niveau. Le joueur n’a d'ailleurs jamais réussi à s’imposer en Angleterre, même si sa progression en Premier League a été freinée par une double fracture tibia-péroné après une agression du tristement célèbre Nigel De Jong.

Ce transfert à Nice sonne comme une dernière chance pour le protégé de Jean-Michel Aulas qui n’a jamais caché son ambition de reporter un jour le maillot de l’Équipe de France.

Crédits photos : Antares.37 / Wikimedia Commons

Partager cet article

Pour en savoir plus