Harcèlement scolaire : un recul de 15% en 4 ans

Par , publié le
Société
Un enfant faisant ses devoirs (image d'illustration)

L'enquête internationale HBSC révèle qu'entre 2010 et 2014, le harcèlement scolaire a reculé de 15% en France, une première pour l'Hexagone.

Tous les quatre ans, une enquête internationale HBSC (Health Behaviour in School-aged Children) est conduite dans une quarantaine de pays. Pour son édition 2016, ce sont des collégiens de 42 nations qui ont été sollicités dans le renseignement de leurs conditions de scolarité.

Les résultats de cette nouvelle enquête nous sont rapportés en ce jeudi, où se tient la seconde journée nationale "Non au harcèlement". Alors que de manière globale, le harcèlement scolaire concerne 12 % des élèves du primaire et 10 % des collégiens selon nos confrères du Figaro, on apprend qu'un recul notable a été observé au niveau hexagonal.

Recul du harcèlement scolaire en France : -33% en 6e

Entre 2010 et 2014, le harcèlement scolaire a ainsi diminué de 15% en France, ce qui ne s'y était jamais vu. Ce sont les élèves de 6e qui s'avèrent les plus concernés par ce chiffre, avec une baisse relevée de 33%.

Dans son livre 14 ans, harcelée, paru le mois dernier aux éditions Mazarine, Mathilde dénonce une situation que le système scolaire contribuerait à favoriser : "Nous sommes plusieurs centaines de milliers abandonnés par le système scolaire. On nous accusera d'être coupables, d'être faibles, de provoquer, de l'avoir cherché, de mentir, de ne pas savoir nous défendre. Nous serons insultés, battus, parfois jusqu'au sang, humiliés, sur internet, au collège, déshabillés, frappés par des dizaines et des dizaines d'élèves".

Entre 3 et 4 morts par an selon une victime

La jeune fille, aujourd'hui âgée de 15 ans, ajoute avec un certain fatalisme que "certains d'entre nous mourront. Trois à quatre par an en France. En vous savez quoi ? Il n'y aura jamais de justice". Justine Atlan, directrice de l'association e-enfance, parle d'un genre plus ciblé que l'autre : "60% des cas qui nous sont signalés -par les adolescents eux-mêmes, les familles ou les infirmières scolaires- concernent des jeunes filles". Un harcèlement qui, depuis plusieurs années, prend également place sur la toile.

Crédits photos : Gaby Kooijman/Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus