Hans-Dietrich Genscher, l'artisan de la réunification allemande est mort

Par , publié le
International Hans-Dietrich Genscher
Hans-Dietrich Genscher

Hans-Dietrich Genscher a marqué la diplomatie allemande. Longtemps président du parti FDP, il a notamment été un grand artisan de la détente est-ouest et de la réunification allemande.

Hans-Dietrich Genscher est décédé hier. Grande figure politique, particulièrement respecté, il a pendant 20 ans tenu les rênes de la diplomatie allemande. Son travail acharné a permis d'accélérer grandement la réunification allemande en 1990.

Salué par de nombreuses personnalités politiques

Les hommages n'ont pas tardé après l'annonce de son décès. Angela Merkel a parlé d'"un homme d'Etat respecté dans le monde entier" qui "n'accepta jamais l'injustice de la division allemande". Jean-Marc Ayrault, le ministre des Affaires étrangères français a loué "un des grands acteurs de la réunification mais aussi un européen convaincu".

Mikhaïl Gorbatchev, l'ancien dirigeant soviétique, a lui aussi rendu un vibrant hommage à Hans-Dietrich Genscher en le qualifiant d'"un des premiers hommes politiques occidentaux à avoir pris au sérieux» la Perestroïka et la Glasnost qu'il avait lancé. L'ancien dirigeant soviétique ajoute qu'"il fut critiqué pour être trop crédule mais que ses critiques ont dû convenir qu'il avait raison".

Grand artisan de la réunification allemande

Très populaire, un des grands acteurs de la réunification» et un «Européen convaincu qui était avocat de formation, il est entré très jeune en politique en tant que militant puis membre du Bundestag à partir de l'année 1965. Durant l'année 1969, il obtient le poste de ministre de l'Intérieur qu'il conservera pendant 5 ans. En 1974, il est alors nommé ministre fédéral des Affaires étrangères et vice-chancelier. Un poste qu'il conservera pendant 20 ans et pour lequel il luttera sans relâche pour la réunification allemande.

L'image la plus marquante de cet homme politique reste sans nul doute le discours qu'il prononça le 30 septembre de l'année 1989 à Prague depuis le balcon de l'ambassade allemande et qui fissurera le mur séparant les deux Allemagnes. Un mois plus tard, le mur tombera définitivement.

Partager cet article

Pour en savoir plus