Guyane : le cadavre d'un jeune Haïtien retrouvé dans un congélateur

Par , publié le
Faits Divers La police (photo d'illustration)
La police (photo d'illustration)

Les restes d'un cadavre humain ont été découverts dans le congélateur d'un couple, lundi soir en Guyane. Il s'agit d'un homme de 3 ans originaire d'Haïti.

Macabre découverte lundi dans la soirée à Roura, à une trentaine de kilomètres au Sud-Est de Cayenne en Guyane. Les gendarmes de Matoury avaient été alertés par un renseignement qui les a conduits d'un jeune couple.

Dans leur congélateur, des restes humains "de quatre à cinq mois, en état de décomposition très avancé", indiquait alors une source judiciaire.

Guyane : la victime identifiée

Mercredi, l'enquête a progressé. Eric Vaillant, procureur de la République de Guyane, a indiqué qu'il s'agit "d'un homme de 23 ans né en Haïti. La victime a été identifiée". Cependant, son identité n'a pas été révélée.

Ce sont des "rumeurs persistantes au sein de la jeunesse" qui avaient aiguillé les gendarmes au domicile de l'homme de 22 ans et de sa compagne de 17 ans, lycéenne. Une source judiciaire avait précisé à l'AFP qu'"Il n'y avait pas d'odeur particulière à l'arrivée au domicile du couple, le congélateur étant parfaitement étanche".

L'homme a avoué le meurtre

En garde à vue, le jeune homme a avoué être le responsable de ce décès. Quant à la jeune lycéenne, la source judiciaire précise qu'"Elle était évidemment au courant qu'il y avait un cadavre dans le congélateur". Cependant, son rôle est encore entouré d'incertitudes. Le parquet doit ouvrir aujourd'hui une information judiciaire pour meurtre, alors que la garde à vue a été prolongée.

Quant aux circonstances du drame, elles seraient liées à une querelle sur fond de rivalité amoureuse entre le meurtrier présumé et la victime. Ou encore, lors d'une dispute du couple pendant laquelle le jeune Haïtien se serait interposé avant d'être pris à partie par le suspect.

Crédits photos : Christian Mueller/Shutterstock

Partager cet article