Guatemala : Une bagarre dans une prison fait 17 morts

Par , publié le | modifié le
International Illustration. Un membre du gang Mara Salvatrucha-13 capturé au Slavador en 2008.
Illustration. Un membre du gang Mara Salvatrucha-13 capturé au Slavador en 2008.

Massacre dans une prison guatémaltèque, où 17 personnes sont mortes. Certains corps ont été retrouvés décapités.

Bagarre mortelle au Guatemala où 17 détenus sont morts dans une prison. La rixe aurait été particulièrement sanglante avec entre autres des personnes tuées à la machette ou encore au couteau. Les autorités auraient découvert 16 corps dans la prison, tandis qu’un dernier détenu a finalement succombé à ses blessures à l’hôpital.

L’altercation opposait deux gangs rivaux extrêmement dangereux Mara 18 et Mara Salvatrucha dans un pénitencier baptisé « Granja Penal Canada », se trouvant à environ 70 kilomètres au sud de la capitale, Guatemala City.

Des corps décapités

Rudy Esquivel, porte-parole du système pénitentiaire du pays a détaillé l’horreur dans la prison avec notamment des corps décapités. Les têtes des leaders de l’un des deux gangs avaient été retrouvées sous une table. Dans le même temps, des détenus qui n’étaient pas connus comme membres des deux gangs, ont également été impliqués dans la bagarre.

Des détenus avaient des armes à feu

La police et l’armée ont finalement pu mettre fin à ce massacre et pénétrer dans la prison après une longue période de flottement. Les autorités étaient notamment ralenties à causes de prisonniers qui avaient des armes à feu.

"Nous coordonnons l'enquête avec le ministère public sur la mort de 16 prisonniers dans une rixe", a déclaré Elmer Sosa, porte-parole du ministère de l’Intérieur. L’enquête devra déterminer comment certains détenus ont pu se procurer des armes à feu, et des machettes. Granja Penal Canada peut accueillir 600 prisonniers. D’après un dernier recensement, il s’y trouverait 3.092 détenus.

Crédits photos : ES James / Shutterstock.com

Partager cet article