Le groupe France Télévisions va supprimer 500 postes d'ici 2020

Par , publié le
France Le siège de France Televisions, le 5 avril 2016
Le siège de France Televisions, le 5 avril 2016

France Télévisions, plombé par deux années en déficit, a annoncé hier un plan d'économies qui passera par la suppression de 500 postes sur les 9750 équivalents temps plein que compte le groupe.

L'annonce de la suppression de 500 emplois dans les quatre prochaines années a fait grincer les dents des syndicats. Pour la direction du groupe France Télévisions, c'est un plan stratégique destiné à faire des économies après deux années de déficit et avoir de la trésorerie pour financer les nouveaux projets du groupe. Le groupe audiovisuel public espère réaliser 70 millions d'euros d'économies d'ici 2020.

500 suppressions de postes en 4 ans

Afin que la pilule amère soit plus facile à avaler pour les syndicats, le groupe propose de ne pas renouveler un départ à la retraite sur deux dans les 4 prochaines années. Selon la pyramide des âges du géant de l'audiovisuel public, 1000 postes seront ainsi supprimés. Le groupe envisage de recruter 500 nouvelles personnes afin de se focaliser sur de nouveaux projets, notamment dans le numérique.

La direction du groupe audiovisuel explique que "Cet arbitrage permet le retour à l’équilibre, tous les ans, du résultat d’exploitation et du résultat net de France Télévisions jusqu’en 2020. Il garantit l’équilibre social et financier de l’entreprise". Pour les syndicats c'est un nouveau coup dur : "Cela commence à faire beaucoup, répond-on du côté des syndicats du groupe, "nous sortons à peine d’un plan de départs volontaires et au total, ce sont 1250 postes qui vont être supprimés. Tout cela arrive en plus où nous sommes censés lancer des projets volontaristes comme la chaîne d’info en continu".

Du sang frais pour de nouveaux projets

En ne remplaçant pas 1000 départs à la retraite et en embauchant 500 nouvelles personnes, le groupe espère avoir du sang frais pour les nouveaux projets discutés en ce moment avec l'Etat, dans le cadre d'un contrat d'objectifs et de moyens pour la période 2016-2020 qui porte notamment sur "les domaines de la création, de l'information et du développement numérique".

Le contrat d'objectifs et de moyens du groupe France Télévisions devrait être signé avec l'Etat d'ici la fin du mois. Parmi les nouveaux projets du groupe figure la création d'une chaîne d'informations en continu ainsi que la mise en place d'une plateforme de vidéo à la demande par abonnement (SVOD).

Crédits photos : © AFP/Archives JOEL SAGET

Partager cet article

Pour en savoir plus