Gripppe aviaire : un nouveau foyer détecté dans l'Aveyron

Par , publié le
France Grippe aviaire
Grippe aviaire

Un nouveau foyer de grippe aviaire vient d'être repéré dans l'Aveyron, et 11.000 canards de faire prochainement l'objet d'une euthanasie pour prévenir la propagation de la maladie.

Le département de l'Aveyron est à son tour touché par la grippe aviaire. Le directeur départemental de la cohésion sociale et de la protection des populations de l’Aveyron Yves Coche a ainsi récemment annoncé la détection d'un nouveau foyer dans une commune aveyronnaise.

Nos confrères d'Actu Santé .net, qui rapportent l'information, précisent que ce cas a été repéré au sein d'un élevage de canards dans la commune de Cruejouls. Et d'évoquer un possible lien entre ce nouveau foyer et celui observé en juillet dernier à Vareilles, une commune située à quelque 70 kilomètres.

Cas de grippe aviaire dans l'Aveyron : 11.000 canards seront euthanasiés

Conséquence de cette nouvelle détection, 11.000 canards "prêts à gaver" vont faire l'objet d'une euthanasie. M. Coche a ajouté qu'interviendra ensuite une opération de "désinfection, lavage, nouvelle désinfection, avec chaque fois des niveaux de désinfection plus poussés".

On rappellera qu'au mois d'avril, un vide sanitaire de grande ampleur avait été décrété par le gouvernement, et d'avoir ainsi contraint les établissements d’élevages de dix-huit départements à abattre leurs palmipèdes avant que les lieux ne soient profondément désinfectés.

Une "surveillance renforcée" annoncée par Le Foll

Pour Yves Coche, la maladie ne se serait toutefois pas étendue au-delà des deux élevages touchés : "Les contrôles se multiplient et ne montrent pas d’émergence de l’infection en dehors de ces deux foyers". Le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll a quant à lui signifié que "l'’ensemble des élevages situés dans un périmètre de 10 km vont également faire l’objet d’une surveillance renforcée, conformément à la réglementation européenne en vigueur".

La crise de la grippe aviaire devrait conduire à une production de canards en baisse de 25% par rapport à 2015, un recul appelé toutefois à se réduire pour n'être plus "que" de 15% en 2017. Le prix du foie gras devrait pour sa part enregistrer, cette année, une hausse comprise entre 10 et 20%.

Crédits photos : Gloszilla Studio

Partager cet article

Pour en savoir plus