Grippe : Le délai de la campagne de vaccination étendu au 29 février

Par , publié le
Santé Campagne de vaccination contre la grippe
Campagne de vaccination contre la grippe

Les autorités sanitaires ont décidé de prolonger la campagne de vaccination contre la grippe jusqu’au 29 février 2016.

Avec la douceur exceptionnelle rencontrée en fin d’année 2015 et qui s’est quelque peu prolongé début 2016, l’épidémie de grippe n’a pas encore vraiment démarré. Mais avec des températures en baisse ces derniers jours, de plus en plus de cas sont recensés.

Une situation qui pousse les autorités sanitaires à prolonger le délai de la campagne de vaccination antigrippale jusqu’à la fin du mois de février.

Délais prolongés pour les vaccins antigrippe

Dans un communiqué de presse, l’Assurance maladie et la Direction générale de la santé ont annoncé leur décision de prolonger la durée de validité des bons de prise en charge antigrippale jusqu’au 29 février 2016.

Selon l’étude des chiffres vaccinations relevés au 31 décembre 2015, le ministère de la Santé indique de son côté « la couverture vaccinale des sujets ciblés peut être encore améliorée par les recommandations vaccinales". 24 patients atteints de la grippe ont en effet été admis en réanimation cet hiver, dont 20 présentaient un facteur de risque. De son côté, l’Institut national de veille sanitaire (InVS) indique que la couverture vaccinale des 10 millions de personnes à risque atteint à peine les 47 % “loin de l’objectif de 75 % fixé par l’OMS”.

Vaccination gratuite

Le vaccin contre la grippe reste le moyen le plus efficace pour lutter contre le virus.  Chaque année, 10 millions de personnes comportant des facteurs de risque environ peuvent se faire vacciner gratuitement contre la grippe (+ de 65 ans, femmes enceintes, personnes atteintes de certaines maladies chroniques...) et reçoivent un bon de vaccination. Si vous faites partie des personnes à risque, mais que vous n’avez pas reçu ce bon, vous pouvez vous faire prescrire le vaccin par un médecin ou une sage-femme.

L’année dernière, l’épisode grippal a été particulièrement virulent puisqu’il a engendré une surmortalité hivernale record de 18.300 décès, selon l’InVS. Ce qui a contribué à faire diminuer l’espérance de vie en France sur 2015.

Partager cet article