Grippe aviaire : quatre nouveaux foyers détectés en France

Par , publié le
Santé Grippe aviaire
Grippe aviaire

Quatre nouveaux foyers de grippe aviaire ont été détectés dans le sud de la France, et plus particulièrement en Dordogne et en Haute-Vienne.

De nouveaux cas de grippe aviaire ont été repérés dans le sud de la France. Le ministère de l'Agriculture a ainsi annoncé mercredi que trois foyers ont été découverts en Dordogne et un en Haute-Vienne. Cette dernière n'avait d'ailleurs pas encore été touchée par la maladie.

Dans son communiqué partiellement rapporté par nos confrères du Parisien, le ministère fait savoir que "le nombre total de foyers d'influenza aviaire hautement pathogène pour les volailles s'élève désormais à 10, soit 4 de plus que les 6 déjà déclarés à la date du lundi 7 décembre".

Nouveaux cas de grippe aviaire : la Dordogne et la Haute-Vienne ciblées

Plus précisément, les nouveaux cas en Dordogne ont été détectés dans un élevage de 1.000 canards à Nantheuil, un élevage de 630 canards à Mussidan et un élevage de 30 canards, oies et poulets à Montignac. Quant à ceux ayant été repérés en Haute-Vienne, ils concernent un élevage de volailles dans Les Billanges. Rappelons qu'un premier foyer avait été découvert en Dordogne fin novembre, avant que sept cas de grippe aviaire n'y soient confirmés et que l'on y identifie trois souches du virus.

Pas de transmission "par la consommation de volailles"

On nous informe de même que deux foyers ont été détectés en tout début de semaine dans les Landes, dans un élevage de canards en gavage pour l'un et dans un élevage de pintades, de poules et de chapons pour l'autre. Le ministère de l'Agriculture ajoute que "les souches identifiées sont des souches d'origine européenne", celles-ci n'ayant au passage abouti jusqu'ici à aucune transmission de la maladie à l'être humain. Et dans un apparent souci de rassurer les populations, il est souligné dans le communiqué que "le virus ne se transmet pas par la consommation de volailles". Le premier cas de grippe aviaire repéré en France remonte à 2007. Depuis, huit pays d'Asie et d'Afrique du Nord refusent désormais d'importer volailles et produits avicoles provenant de l'Hexagone. Et il ne semble pas exclu que la liste s'allonge à l'avenir.

Crédits photos : Gloszilla Studio

Partager cet article