Grenoble : poignardé devant sa fille, un père de famille dans un état grave

Par , publié le
Faits Divers
Illustration. Un véhicule de la police.

Dimanche à Grenoble, un homme d'une trentaine d'années a été agressé en pleine rue à l'arme blanche alors qu'il venait chercher sa petite fille pour une visite médiatisée. Il se trouve désormais dans un état grave.

Les faits se sont produits dimanche dans un quartier de Grenoble. Un homme âgé de 37 ans a été agressé à plusieurs reprises à l'arme blanche alors qu'il venait chercher sa petite fille dans le contexte d'une visite médiatisée. Soit une mesure mise en place lorsque les parents ne parviennent pas à s'entendre sur la garde des enfants.

Peu avant midi, le trentenaire a ainsi été poignardé cinq fois selon la police au moment où il prenait la direction de son véhicule avec son enfant quant à lui âgé de 4 ans et demi. L'agresseur a pris la fuite tout de suite après à pied vers le parc Hoche, et selon les éléments rapportés par BFMTV.COM, cet individu n'aurait pas encore été identifié, de même que son mobile.

Père poignardé devant sa fille : l'agresseur en fuite

Touchée "au dos et au flanc", la victime a été conduite et admise au CHU de Grenoble. Aux dernières nouvelles, ce père de famille se trouve dans un état grave. Dans le même temps, les forces de l'ordre ont entendu son ancienne compagne, et la fillette d'avoir pour sa part fait l'objet d'une mesure de placement provisoire.

Déjà connu pour délits mineurs et violences

En dépit d'une agression dont les circonstances restent à être établies, on peut sensiblement supposer que l'homme poignardé en pleine rue n'était pas forcément bien perçu autour de lui. On apprend ainsi qu'il était déjà défavorablement connu des services de police pour des délits mineurs. Les autorités ont de même enregistré des violences émises contre celle qui fut sa compagne. Laquelle a par ailleurs porté plainte plusieurs fois contre lui.

Suite aux faits observés, une enquête pour tentative d’homicide a été lancée et confiée à la sûreté départementale de Grenoble. Elle pourra notamment s'appuyer sur les témoignages d'ores et déjà récoltés dimanche.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus