Isère : À 113 ans, la doyenne des Français nous a quitté

Par , publié le | modifié le
Faits Divers Elisabeth Collot, 113 ans, la nouvelle doyenne des Français chez elle à Echirolles, le 4 juillet 2016
Elisabeth Collot, 113 ans, la nouvelle doyenne des Français chez elle à Echirolles, le 4 juillet 2016

Élisabeth Collot, la doyenne des Français, est morte ce dimanche à Échirolles, près de Grenoble. Elle avait 113 ans.

Elle avait fêté ses 113 ans le 21 juin dernier et était depuis deux mois la doyenne des Français. Elisabeth Collot est décédée dimanche après-midi à Echirolles où elle vivait dans la propriété familiale.

Partie dans son sommeil

L’information a été révélée par le Dauphiné Libéré et confirmée depuis par son fils Michel avec qui elle vivait. « Nous lui avions donné à manger vers 13 h 15, elle s’est endormie ensuite, et elle est partie ».

Celle qui pensait que « Le Bon Dieu l’avait oublié » s’est donc éteinte paisiblement dans son sommeil. Veuve depuis 36 ans, Élisabeth Collot a eu six enfants (dont quatre sont encore en vie), onze petits-enfants, 24 arrière-petits-enfants et cinq arrière-arrière-petits-enfants.

Un peu de rosé et des balades en voiture

Depuis 5 ans, Élisabeth Collot ne pouvait plus marcher et malgré des problèmes de vue, elle profitait des paysages de sa région grâce aux ballades en voiture que lui faisait faire ses enfants. Et gare à eux si la voiture n’avançait pas assez vite où si le feu passait au rouge ! Ses enfants ont bien tenté de la placer en maison de retraite, mais elle n’y est pas restée bien longtemps, préférant finir ses jours chez elle.

Le secret de sa longévité ? « Elle ne fumait pas et buvait rarement, si ce n’est un peu de rosé ». Les obsèques d’Élisabeth Collot auront lieu en l’église Saint-Jacques Échirolles, ce mercredi 7 septembre, à 14 h 15.

En mars dernier, l’Insee recensait 21 393 centenaires en France. Jeanne Calment reste toujours la doyenne française avec ses 122 ans et 5 mois lorsqu’elle nous a quittés en 1997.

Crédits photos : © AFP JEAN-PIERRE CLATOT

Partager cet article

Pour en savoir plus