La Grèce va légaliser les unions homosexuelles

Par , publié le
International Un couple homosexuel (photo d'illustration).
Un couple homosexuel (photo d'illustration).

La Grèce s’apprête à offrir pour la première fois un cadre légal aux couples homosexuels sous la pression de la Cour européenne des droits de l’homme.

C’est une petite révolution que va connaître la société grecque. Le pays va en effet offrir pour la première fois un cadre légal aux couples homosexuels après les avoir exclus, sous la pression de l’Église, du pacte d’union libre créé en 2008 par la Grèce.

Un cadre légal pour les couples homosexuels grecs

Avec cette ouverture du pacte d’union libre aux homosexuels, la Grèce se soumet donc à ses obligations envers la Cour européenne des droits de l’homme qui l’avait condamnée en 2013 pour discrimination. Une plainte avait en effet été déposée par les associations de militants homosexuels du pays auprès des institutions européennes suite à la décision de les exclure du dispositif.

Le ministère de la justice grec vient donc de déposer un projet de loiqui sera soumis au vote du gouvernement le 22 décembre et qui permettra d’inclure les couples homosexuels dans le pacte d’union libre.

L’Église orthodoxe grecque s’indigne à nouveau

Selon Europe 1, de nombreuses voix s’élèvent contre cette décision. Il se dit que le parti de droite souverainiste Anel, allié à Syria, pourrait voter contre le projet de loi. Le gouvernement d’Alexis Tsipras espère de son côté le soutien de l’opposition centriste et socialiste pour que le projet soit validé.

De son côté, l’Église orthodoxe continue de s’indigner contre cette ouverture du pacte d’union libre aux couples homosexuels. Dans un communiqué, le haut clergé orthodoxe grec parle comme en 2013 d’« aberrations de l’institution familiale ». Les institutions religieuses orthodoxes grecques sont également contre le mariage civil, mais aussi les familles monoparentales et les unions libres. Les branches les plus radicales de l’Église orthodoxe sont déjà montées au créneau appelant à « cracher » sur les homosexuels qualifiés de « déficients mentaux » selon le Nouvel Obs. Rappelons qu'en Grève, l'Église n'est pas séparée de l'État et reste très influente dans les décisions politiques et sociétales.

Si le pacte d’union libre est ouvert aux couples homosexuels en Grèce, ce dernier ne leur accorde cependant pas le droit à l’adoption.

Crédits photos : Shutterstock

Partager cet article

Pour en savoir plus