Grèce : l'homme en pleurs à la porte de la banque va recevoir une aide

Par , publié le | modifié le
International Grèce

La photo de ce retraité en pleurs, victime de la crise en Grèce et des restrictions bancaires, a fait le tour du monde et ému un grand nombre de personnes. Au point qu'un Australien d'origine grecque a décidé de lui venir en aide.

Les images de cet homme en Grèce, en pleurs, effondré aux portes de sa banque fermée à Thessalonique et dans l'incapacité de retirer la pension de retraite de sa femme avaient fait le tour du monde. La photo est rapidement devenue un symbole de la crise économique qui touche le pays. Le gouvernement a imposé un service minimum au banque. Les habitants ne peuvent pas retirer plus de 60 euros par jour.

Mais le monsieur du cliché, Giorgos Chatzifotiadis, âgé de 77 ans peut désormais retrouver le sourire. La photo a été tellement médiatisée qu'elle est arrivée en Australie où James Koufos, un financier d'origine grecque, a reconnu le vieil homme comme étant un ancien de son père, décédé. Emu par la situation, il a décidé d'agir.

Grèce : un appel pour aider les familles dans le besoin

Après que sa mère, habitant toujours à Thessalonique, lui ait bien confirmée que Giorgos était un ancien ami de la famille, James raconte : "J'ai dit à maman : qu'est-ce qu'on peut faire ?" Le financier de 41 ans a alors décidé de lancer un appel sur Facebook pour récolter des fonds. Samedi, il va prendre l'avion pour la Grèce : "Nous allons lui faire la surprise, lui remettre une coquette somme et nous levons aussi des fonds auprès d'entreprises" pour venir en aide à d'autres familles dans le besoin en Grèce.

En Australie, la communauté d'origine grecque est très importante. Melbourne est d'ailleurs la troisième ville dans le monde comptant le plus grand nombre de Grecs, après Athènes et Thessalonique selon les chiffres du gouvernement australien.

Crédits photos : AFP

Partager cet article

Pour en savoir plus