Grèce : arrestation de deux djihadistes présumés

Par , publié le
International Un djihadiste (photo d'illustration)
Un djihadiste (photo d'illustration)

Jeudi, deux djihadistes présumés ont été arrêtés en Grèce alors qu'ils tentaient de rejoindre la Turquie par bus. Les deux hommes étaient en possession de passeports suédois et de "matériel de combat".

Deux jeunes hommes ont été arrêtés jeudi en Grèce par les autorités alors qu'ils tentaient de rejoindre la Turquie par bus. Ces deux individus, d'origine bosnienne pour celui de 28 ans et d'origine yéménite pour l'autre de 19 ans, nous sont présentés comme des djihadistes présumés.

Ces hommes étaient en possession de passeports suédois et de "matériel de combat", incluant des machettes et des uniformes militaires. Leur arrestation est intervenue dans la ville d'Alexandroupolis située dans la province de Thrace (nord de la Grèce), non loin de la frontière turque.

Arrestation de jihadistes présumés en Grèce : les hommes étaient en partance pour la Turquie

Nos confrères de Libération rapportent que le profil de l'homme d'origine bosnienne était déjà connu des autorités européennes pour un lien visiblement avéré avec la mouvance djihadiste. En 2005 et à en croire les informations de la chaîne grecque Mega Channel, il avait ainsi été arrêté en Bosnie suite à une perquisition à son domicile ayant permis à la police de saisir une ceinture d'explosifs et des explosifs. Aura également été découverte une vidéo présentant un homme masqué et aux propos laissant entendre de possibles attaques terroristes à venir contre le Capitole et la Maison Blanche. Condamné à 14 ans de prison pour préparation d'attaque terroriste, l'homme avait finalement été libéré avant la purge totale de sa peine.

Une présentation devant le procureur prévue pour mardi

C'est par la voie des airs que les deux individus étaient entrés en Grèce, et plus particulièrement à l’aéroport Eleftherios Venizelos d’Athènes. Et si, à l'heure actuelle, les autorités grecques ne sont apparemment pas en mesure de confirmer le point de départ de leur vol, un autre État européen pourrait possiblement les renseigner sur ce point. Ces deux djihadistes présumés, qui devront faire face à des accusations de port d'armes, sont censés être présentés mardi au procureur.

Crédits photos : Oleg Zabielin/shutterstock

Partager cet article

Pour en savoir plus