Grande-Bretagne : il s'immole par le feu devant la résidence du prince Williams

Par , publié le | modifié le
International Kensington Palace (Grande-Bretagne)
Kensington Palace (Grande-Bretagne)

La nuit dernière en Grande-Bretagne, un homme d'une quarantaine d'années a succombé à ses blessures après s'être immolé par le feu devant le palais Kensington.

Les faits se sont produits dans la nuit du lundi 8 au mardi 9 février en Grande-Bretagne. Un homme âgé d'une quarantaine d'années s'est ainsi présenté devant Kensington Palace, la résidence du prince Williams et de sa famille, où il s'est immolé par le feu.

La police britannique, citée par nos confrères helvètes de lematin.ch, écarte cependant tout motif suspect ou terroriste. Les autorités expliquent que "la police s'est rendue à proximité des parcs du palais de Kensington à 3h06 mardi 9 février à la suite du signalement d'un homme au comportement suspect". Et d'ajouter que "les agents ont trouvé un homme, probablement âgé d'une quarantaine d'années, en feu".

Il s'immole par le feu devant Kensington Palace : pas un acte suspect ou terroriste selon la police

En dépit de l'arrivée de la police et des secours, le quadragénaire a succombé à ses blessures une demi-heure après sa prise en charge. On apprend par ailleurs que plusieurs heures avant ce tragique incident, un hôpital de Londres avait signalé la disparition de l'un de ses patients d'une quarantaine d'années. La police échouera cependant à le trouver après s'être rendue aux trois adresses liées à cet homme, dont son logement.

Le prince Williams et sa famille ne se trouvaient pas sur les lieux

Mardi en fin de matinée, on pouvait encore voir deux extincteurs et une tente de la police sur les lieux du drame, où deux personnes en combinaison ont placé un bidon d'essence vert dans un sac transparent. Un porte-parole du palais Kensington a fait savoir que le prince William, sa femme Kate et les deux enfants du couple George et Charlotte ne se trouvaient pas sur les lieux la nuit dernière. La majeure partie du temps, la famille royale occupe ainsi un manoir géorgien, Amber Hall, situé dans le comté de Norfolk (est du Royaume-Uni) et dont les clés lui ont été remises par la reine Elizabeth II.

Crédits photos : capture d'écran YouTube

Partager cet article