Le gouvernement relance la compétitivité des entreprises

Par , publié le | modifié le
Économie Le gouvernement relance la compétitivité des entreprises
Louis Gallo, président du conseil de surveillance de PSA Peugeot Citroën.

Le gouvernement vient de mettre un terme à la TVA sociale, il souhaite désormais relancer la compétitivité des entreprises françaises. Louis Gallois est donc chargé de cette nouvelle mission.

François Hollande donne une réelle importance à la compétitivité des entreprises en France. Cela fait donc partie des grands défis que le pays doit réaliser. Jean-Marc Ayrault a donc mentionné la mise en place d’une réforme en 2013, l’objectif premier étant « d’améliorer la compétitivité de nos entreprises ». La situation est critique, le déficit commercial a atteint un chiffre record avec 70 milliards d’euros l’année dernière. La part du marché a donc diminué de moitié depuis 1990. Les sociétés qui exportent ont également vu leur nombre se réduire en une dizaine d’années en passant de 130 000 à 117 000.

La gauche a contesté les plans proposés par la droite, François Hollande a donc souhaité supprimer la TVA sociale. Il souhaite se diriger vers une diminution des cotisations financières. Cette dernière pourrait selon le chef de l’État cibler efficacement le secteur industriel se trouvant l’exportation. L’Express explique également que le gouvernement fera en sorte d’aider les PME dans leur développement notamment à l’international. Pour cela, une réelle attention sera apportée à la recherche, l’innovation et l’industrie. Depuis une semaine, l’État s’est donc lancé dans une contre-réforme. Actuellement, les ministres affirment haut et fort que l’augmentation de la CSG pourrait faire baisser les cotisations. Ils déclarent que cela reste une « piste », mais pas obligatoirement une vraie solution.

À la mi-octobre, les premiers rapports sur cette mission permettront au gouvernement d’orienter leur réforme. Les prochaines décisions seront donc grandement attendues notamment par Philippe Varin, le président du directoire de PSA Peugeot. Le groupe vient de supprimer 8 000 postes en France. Il a ainsi déclaré que la baisse du cout du travail devra être importante notamment pour lutter contre des catastrophes sociales en France.

Crédits photos : © Stéphane Hubert (Visual Press Agency) pour Public Sénat/phototélé

Partager cet article

Partager vos lectures sur Facebook

exemple : Benjamin a lu : Le gouvernement relance la compétitivité des entreprises sur 24Matins.fr