Google : vers la fin des mots de passe pour les terminaux Android

Par , publié le
Tech Illustration. Une personne utilisant un mobile tournant sous Android.
Illustration. Une personne utilisant un mobile tournant sous Android.

Google planche sérieusement sur un nouveau système qui permettra, en ce qui concerne les appareils tournant sous Android, de s'affranchir des traditionnels mots de passe.

D'après le site américain Techcrunch, Google serait en train de dire adieu aux mots de passe pour les terminaux (mobiles, tablettes,...) qui sont propulsés par son système d'exploitation Android. A très court terme, l'appareil pourra se baser sur les habitudes des utilisateurs pour établir un Trust Score, ou score de confiance.

Le score de confiance, synthèse de plusieurs données

Et cette technologie pourrait être au point dès la fin de l'année 2016. Ce Trust Score émane du projet Abacus, sur lequel travaille ATAP, une division de recherches de Google. En clair, le score de confiance est établi sur la base de nombreuses données permettant de garantir que l'utilisateur du terminal Android est bien le bon.

Parmi ces données, citons la localisation précise de l'appareil, la reconnaisse faciale de son propriétaire, sa voix, ou encore ses habitudes dans la saisie de SMS. Si jamais le score de confiance n'est pas jugé satisfaisant par le terminal, une source d'authentification complémentaire pourra s'avérer nécessaire.

Déléguer la charge de l'authentification au périphérique

Cette année, lors de la conférence Google I/O, principalement destinée aux développeurs, le nouveau directeur d'ATAP, Dan Kaufman, a fait cette simple constatation : "Nos téléphones sont déjà bourrés de capteurs. Pourquoi ne peuvent-ils pas simplement savoir qui nous sommes, afin que nous nous puissions nous passer d’un mot de passe ?".

Et l'avenir sans mot de passe, c'est déjà maintenant. Car Dan Kaufman a précisé que les développeurs pourraient y avoir accès avant 2017. Et naturellement, la technologie pourrait "descendre" rapidement en direction des utilisateurs lambda. Mais dès lors, on peut légitimement se poser la question de savoir ce que fera ce système, qui travaillera en tâche de fond, de toutes les données qu'il collectera pour nous simplifier la vie.

Crédits photos : Bloomua / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus