Google Suggest et la polémique de la suggestion du mot « juif »

Par , publié le
Web Google Suggest et la polémique de la suggestion du mot « juif »

Plusieurs associations antiracistes ont nommé un médiateur pour régler le problème de la suggestion du mot « juif » lorsque l'on fait une recherche d'un nom de personnalité sur Google.

Lorsque l’on cherche certains noms de personnalités du monde politique ou des affaires, Google Suggest et sa fonctionnalité de saisie semi-automatique suggèrent le mot « juif ». François Hollande est victime de cette suggestion par exemple. Pour de nombreuses organisations antiracistes françaises, cela soulève un gros problème qui peut conduire à l’antisémitisme. En effet, cela signifie que les utilisateurs du moteur de recherche de Google sont « quotidiennement confrontés à l’association non sollicitée et quasi systématique du terme +juif+ avec les patronymes des personnes les plus en vue dans le monde de la politique, des médias ou des affaires ». Ainsi, cela accentue un effet de paranoïa et de secret. Il y a deux mois de cela, plusieurs associations antiracistes françaises avaient assigné Google en référé, mais elles ont ensuite décidé de nommer un médiateur afin de régler leur différend à l’amiable.

Pour la société Google, cette suggestion n’est pas un problème puisqu’elle est générée de manière automatique en fonction notamment des recherches les plus courantes des internautes. Sauf que Google Suggest effectue déjà un tri préalable pour supprimer les termes pornographiques, violents ou incitant à la haine. Il est donc possible d’enlever la suggestion du mot juif.

Pour l’instant, les deux parties ont accepté de nommer un médiateur afin de régler le problème sans passer par la justice, Google affirme même être « solidaire de la lutte contre le racisme et l’antisémitisme ». Si aucune des parties ne trouve d’entente, l’affaire sera de nouveau assignée devant la justice

Partager cet article

Pour en savoir plus