Google part en guerre contre les pubs trop intrusives sur les mobiles

Par , publié le
Mobile Exemples de publicités bientôt sanctionnées par Google
Exemples de publicités bientôt sanctionnées par Google

Pénaliser les sites qui affichent des publicités pop-up sur les appareils mobiles, tel est l'objectif de Google qui va ainsi modifier son algorithme.

"Les pages qui affichent des publicités interstitielles offrent une expérience de moins bonne qualité aux utilisateurs que les pages qui affichent directement le contenu", indique Google dans un article de blog.

Ce type de publicités, vous l'avez sans doute déjà rencontré si vous naviguez depuis votre smartphone ou votre tablette : elles s'affichent alors que vous êtes en train de lire ce qui vous intéresse, sur tout ou partie de l'écran, et généralement seul un clic sur une croix permet de la fermer.

Google veut sanctionner les site qui ne sont pas "mobile-friendly"

Les publicités jugées trop intrusives sont celles qu'il faut fermer pour accéder au contenu, ou qui apparaissent en filigrane sur le texte. En revanche certaines autres pubs interstitielles (appelées aussi "pop-ups") seront toujours bien vues par Google, comme les vérifications de l'âge légal avant d'entrer sur un site ou celles qui sont assez petites, comme les bannières.

Les publicités acceptées par Google.

Les publicités acceptées par Google.

La firme précise, toujours sur son blog : "Ce nouveau critère fait partie d'une centaines d'autres utilisés pour notre référencement. La cohérence du contenu avec la demande de l'utilisateur reste le signal le plus fort, ainsi une page peut encore bénéficier d’un ranking élevé si elle affiche un contenu génial et pertinent". L'avertissement de Doantam Phan est clair.

Un nouvel algorithme pour les débusquer

Si aucun éditeur de sites n'est en mesure de savoir comment le nouvel algorithme développé par Google fonctionne, ce dernier donne tout de même quelques recommandations afin d'éviter la dégradation du référencement. D'abord, que le site dispose d'une version mobile, dont le trafic augmente de façon très forte depuis ces dernières années. D'ailleurs Google reçoit 6 visiteurs sur 10 en provenance des smartphones.

Voilà pourquoi la firme de Mountain View est si désireuse de voir les visiteurs satisfaits de leur navigation mobile.

Crédits photos : Google

Partager cet article