Google lance un algorithme capable de reconstruire une image trop pixélisée

Par , publié le
Tech
Les résultats obtenus par l'IA de Google

Google a mis au point une IA capable d’affiner la qualité des images en très basse résolution.

Lorsque l’on prend une photo, il est parfois frustrant de voir à quel point les détails se perdent lorsque l’on cherche à zoomer sur un détail. À la place de la belle fleur que l’on voulait montrer à belle-maman, on se retrouve à la place avec une bouillie de pixels.

Une situation qui pourrait bientôt devenir de l’histoire ancienne grâce à une intelligence artificielle qui permet de faire ressortir une quantité impressionnante de détails d’une image de très faible résolution.

Compléter les pixels manquants

Les travaux des équipes de Google Brain, le laboratoire de Machine Learning du géant américain, ont été relayés par les spécialistes d’ArsTechnica. Basée sur deux systèmes de neurones artificiels, cette IA travaille en deux étapes.

La première consiste à analyser la photo en très basse résolution (ici 8 pixels par 8) et de la comparer à d’autres photos en haute qualité stockée dans une base de données pour obtenir une première image plus nette de 32 x 32. Cette seconde image passait une nouvelle fois à la moulinette pour utiliser des clichés en haute résolution pour reconstruire l’image encore plus finement.

Une méthode qui devrait s’affiner avec le temps

Si, dans les exemples donnés par Google, on est encore loin d’atteindre une qualité haute définition pour les images ainsi obtenues, il faut tout de même saluer le bond de qualité effectué par rapport à l’image de base.

Google indique qu’il lui reste encore pas mal de travail pour obtenir des images encore plus fines. Si vous vous posez la question de l’intérêt d’une telle technologie, rappelez-vous les épisodes de séries comme les experts dans lesquelles les enquêteurs parviennent à isoler une infime partie d’une image pour en tirer un portrait parfaitement net d’un visage... Une chose qui n’existe pour le moment que dans la fiction !

Crédits photos : Google Brain

Partager cet article

Pour en savoir plus