Google: les gouvernements toujours plus demandeurs de données personnelles

Par , publié le
Web Photo d'illustration. Google.
Photo d'illustration. Google.

De plus en plus curieux, les Etats ? Google observe un record de demandes de données d'utilisateurs de la part des gouvernements. Et la France n'ets pas en reste.

A la fin du premier semestre 2016, Google a enregistré une hausse de 10% des demandes d'informations sur ses utilisateurs, par les gouvernements. Et il s'agit là de la 4ème hausse consécutive. De son côté, le géant du web se montre coopératif, affirmant avoir fourni au moins une partie des données réclamées dans 2 demandes sur 3.

Des demandes analysées par Google avant d'y répondre

Entre janvier et juin, les gouvernements à travers le monde ont ainsi formulé 44.943 demandes, liées à 76.713 comptes d'utilisateurs. Google tient à préciser que le partage des données est fait d'après un processus juridique dans les pays où l'entreprise exerce ses activités; tout en cherchant à maintenir la confidentialité de ses utilisateurs.

Justement, son directeur juridique Richard Salgado indique en outre : "lorsque nous recevons une demande sur un compte d'utilisateur, nous la passons en revue minutieusement et ne fournissons des informations que dans le cadre et sous l'autorité de la demande".

La France, 3ème pays le plus demandeur de données personnelles

Sur le podium des pays avides de données, les Etats-Unis se placent numéro 1, avec 14.169 demandes, satisfaites dans 79% des cas. L'Allemagne les talonne avec 8.788 demandes, la France se classe troisième (4.300). Suivent l'Inde (3.452) et le Royaume-Uni (3.302).

Certains pays ont intégré ce palmarès, mais Google indique n'y avoir pas répondu favorablement.

Crédits photos : Pixabay / Public Domain

Partager cet article

Pour en savoir plus