Google Flights : pour des vols encore et toujours au meilleur prix ?

Par , publié le
Transports Photo d'illustration.
Photo d'illustration.

Le géant américain Google renforce son service Flights, qui permet ainsi désormais à ses utilisateurs d'être alertés sur les billets d'avion les moins chers avant une possible augmentation prochaine du prix.

Plus qu'une révolution, on parlera davantage ici d'évolution. En 2011, Google étrennait Google Flight Search, un service qui permettait de comparer le prix au départ des billets d'avion proposés pour quelque quarante aéroports de France. L'objectif évident était alors de permettre à l'utilisateur d'accéder au vol le moins cher possible et ce pour le point de départ et la destination voulus.

Cinq ans plus tard, Google Flights offre plus, comme nous le rapportent nos confrères de ZDNet France. Le service permet toujours de trouver un billet d'avion au meilleur prix, mais il ajoute à cela une notification informant sur une probable augmentation du tarif.

Flights : une alerte avant des vols encore plus chers

Comment Google procède-t-il pour être lui-même au courant d'une éventuelle hausse du prix de tel ou tel vol ? Le géant américain s'appuierait sur une probabilité d'augmentation couplée à un historique des hausses déjà observées. Par exemple, pour un vol particulier, Flights pourra afficher la mention "Les prix sont susceptibles d'augmenter dans 3 jours".

Et en cliquant sur le bouton "En savoir plus", on apprendra par exemple qu'"historiquement et dans 90% du temps, le prix le plus bas sur ce trajet a augmenté d'environ 52 dollars sept jours avant le départ". Autre information pouvant être délivrée par le service, la date de fin de validité pour un tarif donné.

Les agences en ligne déjà inquiètes de Google

Une bonne nouvelle, a priori, pour les voyageurs, et une annonce attendue, à l'inverse, pour ne pas réjouir les agence en ligne. Lorsque Google était sur le point d'acquérir ITA Software, éditeur d’outils logiciels et base de données relatifs au suivi aérien, elles avaient ainsi tenté de faire échouer la transaction. En sachant que des inquiétudes sont également nourries du côté ferroviaire, Google proposant en effet des services semblables à ce qu'offre déjà la SNCF.

Crédits photos : happy photo/shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus