Gironde : une mère et ses 3 enfants vivaient totalement reclus

Par , publié le
France Illustration. Un véhicule de la police.
Illustration. Un véhicule de la police.

Dans le cadre d'une enquête pour disparition inquiétante, une mère et ses 3 enfants ont été retrouvés à Libourne en Gironde. Ils vivaient totalement reclus depuis plusieurs années.

Une mère de famille et ses 3 enfants ont été retrouvés dans un appartement du centre-ville de Libourne en Gironde. La mère avait décidé de vivre cachée avec ses enfants et complétement recluse, apparemment pour échapper à un mari violent. Elle et sa fille ainée ont été mises en examen.

Gironde : une famille recluse sans relation avec le monde extérieur

Une femme d'une quarantaine d'années vivait recluse et cachée avec ses trois enfants depuis 5 ans. La petite famille a été retrouvée dans un appartement de Libourne suite à l'ouverture d'une information judiciaire pour disparition inquiétante. La mère a été mise en examen pour privation de soins ou d'aliments et abandon moral de mineurs. Sa fille ainée, âgée de 23 ans, a également été mise en examen pour complicité.

Les deux plus jeunes enfants, une fille âgée de 10 ans et un garçon de 13 ans, ont été hospitalisés puis placés en attendant la suite de l'instruction. Tous deux étaient déscolarisés et restaient enfermés dans l'appartement la plupart du temps. Seule la fille de 23 ans était autorisée à sortir.

Un conflit familial à l'origine de l'histoire

La famille vivait à Libourne depuis 2013. La mère est sans emploi et subvenait à ses besoins ainsi qu'à ceux de ses enfants grâce à ses économies et à l'aide de ses parents. Elle ne sortait que pour acheter des denrées alimentaires.

Selon la mère, c'est pour échapper à un mari violent qu'elle serait partie vivre cachée avec ses enfants. L'instruction devra vérifier la véracité de ses propos et résoudre cette affaire pas banale.

C'est suite à l'hospitalisation d'un des jeunes enfants en 2015 qu'un signalement avait été effectué auprès d'un juge des enfants par les services sociaux du Département. Une enquête avait alors été lancée pour retrouver la famille au mois de décembre 2015.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article