Gironde : Un cadavre fortement mutilé découvert à Pessac

Par , publié le | modifié le
Faits Divers L'ambulance des pompiers (photo d'intervention)
L'ambulance des pompiers (photo d'intervention)

Un cadavre fortement mutilé a été découvert hier soir dans de la cité de Gaige à Pessac. La victime aurait été traînée par une voiture sur plusieurs kilomètres.

Macabre découverte près de la cité de Gaige à Pessac dans la banlieue de Bordeaux (Gironde). Le cadavre mutilé d’un homme a été découvert sur un parking selon les informations de nos confrères de Sud-Ouest. Une enquête est actuellement en cours pour déterminer les circonstances exactes du drame.

Un cadavre en très mauvais état

C’est hier vers 23 h que le corps a été découvert par un automobiliste qui circulait dans le quartier de Pessac. Les pompiers sont appelés sur place et en arrivant vers 23 h 30, découvre un cadavre gisant sur le trottoir.

Les secouristes se rendent très vite compte que le corps sans vie est fortement mutilé. Selon une source proche de l’enquête citée sur Europe1, le cadavre était « extrêmement abîmé, le visage fortement endommagé, et présentait des plaies sur tout le corps ». Le corps est si mutilé  « que les enquêteurs s’interrogent encore sur l’arme du crime. »

Enquête en cours

Le corps est en si mauvais état qu’il est très difficile à identifier. Selon Sud-Ouest, la victime avait une partie du crâne et un bras arrachés. C’est grâce à un tatouage présent sur son bras que l’homme d’une quarantaine d’années a pu être identifié.

Selon les premiers éléments de l’enquête, la personne qui a alerté la police est un ami d’enfance de la victime. Les deux hommes auraient passé la soirée ensemble. Le conducteur, en état d’ivresse, aurait alors raccompagné son ami à son domicile de Villenave-d’Ornon, à quelques kilomètres du lieu où a été découvert le corps. Les enquêteurs chercheraient désormais à déterminer comment le corps mutilé a pu se retrouver sur un parking à Pessac. L’une des thèses avancées est que son ami l’aurait renversé par mégarde et traîné avec son véhicule sans s’en apercevoir. Le conducteur a été placé en garde à vue par les enquêteurs de la division criminelle de la police judiciaire.

Crédits photos : © AFP/Archives Thierry Zoccolan

Partager cet article

Pour en savoir plus