Gifle de JoeyStarr : Sinclair s'est senti "otage" de l'évènement

Par , publié le
Télévision Sinclair sur le plateau de "C à vous" le 30 mai 2016
Sinclair sur le plateau de "C à vous" le 30 mai 2016

Invité lundi de l'émission "C à vous", le chanteur et juré de "Nouvelle Star" Sinclair y a exprimé son sentiment relatif à la gifle assenée à Gilles Verdez par JoyStarr.

Le 19 avril dernier, dans le cadre de son émission Touche pas à mon poste (TPMP), Cyril Hanouna invitait son chroniqueur Gilles Verdez à aller livrer une pizza dans les locaux du télécrochet Nouvelle Star. Dans les coulisses, le journaliste y rencontrera la présentatrice du programme Laurie Cholewa, avant d'être redirigé vers la loge de JoeyStarr.

Visiblement peu enchanté par cette rencontre inopinée, le juré aura d'abord signifié verbalement son mécontentement à Gilles Verdez avant de lui porter un coup au visage, ce qui donnera lieu à l'affaire de la gifle de JoeyStarr. Depuis, le rappeur a reconnu que ces faits n'auraient pas dû se produire, tout en justifiant sa réaction par la douleur d'une blessure physique et l'apparent manque de respect témoigné par Gilles Verdez. De son côté, Cyril Hanouna a fait savoir ne pas être convaincu par les simili-excuses de JoeyStarr.

Sinclair sur l'affaire de la gifle de JoeyStarr : "très très naze"

Lundi soir, Sinclair, autre juré de Nouvelle Star, était invité sur le plateau de C à vous sur France 5. L'occasion de lui rappeler l'incident, et pour le chanteur de confier son ressenti : "Franchement, j'avais la mauvaise impression d'être pris en otage dans une espèce de sketch de télé italienne, quoi. C'est un peu naze, quoi, très très naze. Mais [...] j'ai même pas vu le truc moi, j'étais pas dans la loge quand ça s'est passé, [...] c'est juste une espèce de nourriture à faire du buzz, tout ce que je déteste dans la télé".

"Une espèce de nourriture à faire du buzz"

Sur un plan musical, Sinclair a d'ailleurs révélé avoir commencé à travailler avec JoeyStarr sur "des trucs plutôt marrants". Quant à la possibilité de voir les deux artistes réunis sur scène pour interpréter les fruits de leur collaboration, l'interprète de Si c'est bon comme ça évoque toutefois la négative, estimant que son collègue "prend beaucoup de place".

Crédits photos : capture d'écran

Partager cet article