Geoffroy Didier propose des tests de radicalisation pour les collégiens

Par , publié le
Politique Geoffroy Didier
Geoffroy Didier

Geoffroy Didier, candidat à la primaire de la droite et du centre, propose de faire passer des « tests de radicalisation » dès le collège.

Volonté de faire le buzz ou véritable proposition ? Dans tous les cas, l'idée ne passera pas inaperçue. Candidat à la primaire de la droite et du centre, Geoffroy Didier vient de proposer la mise en place d’un « test de radicalisation » dans les collèges et les lycées afin de détecter au plus tôt les comportements à risque.

Détecter la radicalisation rapidement

La proposition très controversée du vice-président Les Républicains de la région Île-de-France a été publiée sur sa page Facebook. Geoffroy Didier propose de « détecter la radicalisation des jeunes le plus tôt possible afin d’interrompre le processus et de se mettre en état de protéger l’adolescent, la famille et la société ».

Pour cela, il préconise donc des « tests de radicalisation » pourraient être effectués sur « tout jeune scolarisé dans un collège ou lycée dont le comportement aura été identifié comme inquiétant par la communauté éducative »

Évaluer le degré de radicalisation

Dans le détail, le test serait proposé à des élèves suspectés d’avoir des idées en adéquations avec l’idéologie terroriste et prendrait la forme d’entretiens avec un psychologue et l’équipe éducative. Des questions comme « Refusez-vous des activités sportives sous prétexte qu’elles sont mixtes ?, Comment qualifiez-vous les récents attentats en France ? Que pensez-vous du djihad ?, Consultez-vous ou avez-vous déjà consulté des vidéos ou sites appelant au djihad ? » pourraient être posées pour « évaluer le degré plus ou moins avancé de radicalisation ».

« Si le test s’avère positif ou en cas de refus de l’élève, les parents de l’adolescent mineur seraient informés et un suivi psychologique et éducatif devrait être immédiatement mis en œuvre » précise Geoffroy Didier. La mesure fait déjà réagir sur les réseaux sociaux.

Crédits photos : capture d'écran YouTube

Partager cet article

Pour en savoir plus