"Genius" : Colin Firth ne connaissait pas Perkins et Wolfe

Par , publié le
Cinéma
Colin Firth dans "Genius"

Dès aujourd'hui à l'affiche de "Genius" en France, l'un de ses interprètes phares Colin Firth raconte n'avoir jamais entendu parler des personnages centraux du film, qui ont réellement existé, avant de le tourner.

Dans Genius, qui sort en ce mercredi dans les salles obscures françaises, Colin Firth incarne l'éditeur de renom Maxwell Perkins. Cet éclat, Maxwell l'a gagné en révélant le talent de F. Scott Fitzgerald et Ernest Hemingway. Et d'ajouter à son répertoire un autre auteur pétri de qualités qu'il rencontre en 1928, Thomas Wolfe incarné à l'écran par Jude Law.

Et ces deux personnages de commencer à nouer un lien particulier qui ne manquera pas de fragiliser l'équilibre de leurs entourages respectifs. Dans un entretien accordé au Point, Colin Firth reconnaît que Maxwell Perkins et Thomas Wolfe étaient des noms inconnus à ses yeux avant de commencer à travailler sur le long-métrage.

Colin Firth : "Genius", sortir "deux figures de l'ombre"

"Mais c'est ce que souhaitait Michael Grandage, le réalisateur : sortir enfin ces deux figures de l'ombre et faire découvrir ce qu'ils ont apporté à la littérature. Comme la plupart des "talent scouts" (jeunes talents), Perkins a été oublié. A tort. Car l'éditeur ne s'est pas contenté de dénicher l'incroyable Thomas Wolfe. C'est aussi à lui, en grande partie, que l'on doit la persévérance de Fitzgerald pour terminer Gatsby le magnifique - il lui a prêté de l'argent, l'a beaucoup soutenu -, ainsi que la découverte d'un jeune Américain vivant à Paris et qui écrivait dans la Transatlantic Review, un certain Ernest Hemingway."

Thomas Wolfe, une plume ayant manqué de temps ?

Né le 3 octobre 1900, Thomas Wolfe a connu une courte existence puisqu'il mourut le 15 septembre 1938 à l'âge de 37 ans, après avoir contracté une tuberculose et une méningite. Pour Colin Firth, est-ce uniquement le temps qui a manqué à l'écrivain pour se hisser à la hauteur d'Hemingway et de Fitzgerald ?

"Sans doute. Ses deux grands romans, 'Look Homeward, Angel' et 'Of Time of the River', remportèrent un immense succès à leur sortie, en 1929 et 1935. Est-ce qu'un éditeur aurait eu le courage de sabrer une nouvelle fois dans les milliers de pages de manuscrit de Wolfe, ça c'est une autre question..."

Crédits photos : capture d'écran Dailymotion

Partager cet article