Généralisation du tiers payant : validée par l'Assemblée nationale

Par , publié le
Société Illustration. La carte Vitale
Illustration. La carte Vitale

Vendredi, l'Assemblée nationale a voté la généralisation progressive du tiers payant, alors que les médecins libéraux sont toujours opposés à cette mesure.

La généralisation du tiers payant tend de plus en plus à devenir une réalité d'ici fin 2017. L'Assemblée nationale l'a ainsi votée vendredi à main levée au terme d'un peu plus de soixante minutes de discussions. On apprend par ailleurs que la nouvelle lecture du projet de loi Santé s'est conclue dans la nuit.

Concrètement, que signifie la génération du tiers payant ? Que de plus en plus de personnes n'auront plus à avancer les frais d'une consultation auprès de médecins de ville. Quant aux patients étant pris en charge à 100%, ils pourront devenir bénéficiaires du tiers payant à partir de juillet prochain.

Tiers payant : sa génération de nouveau votée en dépit de l'opposition des médecins libéraux

Nos confrères de Sud-Ouest ajoutent que, pour un bon déroulement du dispositif, les professionnels devront le mettre en place sur la base du volontariat à compter de janvier 2017. Avec l'objectif affiché que le tiers payant soit, à terme, totalement généralisé. La tâche ne s'annonce pas des plus faciles étant donné que les médecins libéraux font entendre depuis maintenant un certain temps leur désapprobation du projet.

"Tiers perdant généralisé" pour une députée Les Républicains

Plusieurs d'entre eux se trouvent d'ailleurs être des élus Les Républicains (LR), lesquels ont également protesté contre la génération du tiers payant, au même titre que l'UDI. Laurence Arribagé, députée LR de Haute-Garonne, estime qu'il s'agit là d'une "mesure dirigiste" amenant à "la déresponsabilisation du patient" et à un "tiers perdant généralisé". Contre la grogne, la ministre de la Santé Marisol Touraine a eu cette réponse : "Le tiers payant, c'est au service des patients et je ne veux pas le faire contre les médecins". À ces derniers, Mme Touraine promet ainsi "simplicité" et "rapidité de paiement". Le vote sur son projet de loi Santé est prévu pour se tenir mardi après-midi, avec une adoption définitive du texte par le Parlement attendue avant la fin de cette année.

Crédits photos : auremar/shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus