Gear VR : un million d'utilisateurs actifs pour le casque de Samsung

Par , publié le
Tech Gear VR le casque à réalité virtuelle de Samsung
Gear VR le casque à réalité virtuelle de Samsung

Un responsable d'Oculus vient de communiquer le chiffre d'un million d'utilisateurs actifs dans le monde pour le Samsung Gear VR.

Alors que l'on se prépare timidement à mettre un pied dans la réalité virtuelle de haut niveau, une frilosité découlant notamment du prix conséquent des appareils proposés (PlayStation VR à 399€, Oculus Rift à 599$ et HTC Vive à 899€), Samsung nous propose un casque bon marché, le Gear VR.

Mais si le Samsung Gear VR est ainsi proposé à 99$, c'est bien parce qu'il n'embarque pas, de base, toute la technologie nécessaire à une expérience de réalité virtuelle. Il convient en effet de disposer d'un smartphone Galaxy pour rendre le Gear VR totalement opérationnel.

Samsung Gear VR : un million le porte au moins 25 minutes par jour

Avec un prix parmi les plus bas généralement constatés pour les engins de ce type, et un parc installé d'utilisateurs de Galaxy que l'on imagine conséquent, le risque d'un flop était relativement minime. Et Max Cohen, responsable Mobile chez Oculus, d'avoir récemment déclaré qu'en avril dernier, le Samsung Gear VR a atteint le million d'utilisateurs actifs au niveau mondial.

La précision d'utilisateurs actifs n'est pas anodine puisqu'elle ne semble pas comptabiliser l'ensemble des Gear VR vendus depuis sa sortie en novembre 2015. N'ont ainsi été pris en compte que les détenteurs du casque le portant au moins vingt-cinq minutes par jour.

En attendant le casque autonome

Outre les points évoqués plus haut pour possiblement expliquer un succès prévisible du Gear VR, on n'omettra pas d'indiquer l'attrait de la réalité virtuelle et aussi cette offre de début d'année où, pour chaque précommande de Galaxy X7, Samsung offrait à l'acheteur un Gear VR et du contenu d'une valeur de 50$.

Quant à la suite, elle semble prendre la forme d'une casque semblable à ceux proposés à plusieurs centaines d'euros. Le constructeur coréen a ainsi confirmé le mois dernier travailler sur un appareil sans fil qui ne s'utiliserait "pas forcément avec nos téléphones".

Crédits photos : samsung

Partager cet article

Pour en savoir plus