Gaza : un tunnel s'effondre et tue sept membres du Hamas

Par , publié le
International Bande de Gaza après des bombardements israéliens
Bande de Gaza après des bombardements israéliens

Dans l'effondrement d'un tunnel survenu dans la nuit de mardi à mercredi à Gaza, sept membres de la branche militaire du Hamas ont trouvé la mort.

Les faits se sont produits dans la nuit de mardi à mercredi dans les environs de Jabaliya (nord de Gaza). Un tunnel s'est effondré après que la région ait connu plusieurs jours d'intempéries et d'inondations, causant la mort de sept membres de la branche militaire du Hamas.

L'information émane du compte Twitter des brigades Ezzedine Al-Qassam, lesquelles ont publié sur le réseau social les photos de leurs camarades décédés avec le message d'hommage suivant : "Les brigades (Ezzedine) Al-Qassam pleurent la mort de sept de leurs membres tués lors de travaux dans un tunnel de la résistance".

Effondrement d'un tunnel à Gaza : sept morts au sein du Hamas, quatre survivants

Nos confrères de Libération rapportent de même que quatre hommes qui œuvraient dans la reconstruction de cet ex-tunnel sont ressortis vivants de l'effondrement. Un tunnel utilisé, nous précise-t-on, dans le cadre d'attaques contre Israël, alors qu'il y a peu, des sources sécuritaires déclaraient dans les médias israéliens que le Hamas avait rebâti les tunnels détruits par Jérusalem en 2014. Le mouvement islamiste se serait ainsi dit préparé à une nouvelle opposition militaire.

Pas de commentaire de l'armée israélienne

Si l'armée israélienne n'a pas souhaité commenté cet effondrement meurtrier, la télévision du Hamas Al-Aqsa a quant à elle diffusé, après l'annonce de la disparition de sept de ses membres, un programme centré sur les opérations conduites à partir des tunnels. La destruction de ces derniers était l'un des buts affichés par Israël dans la guerre livrée à l'été 2014 dans le bande de Gaza. C'est par les tunnels basés le long de la frontière égyptienne que transiteraient des marchandises par trafic, en dépit du blocus imposé par Israël à l'enclave de Gaza. Mais d'après l'Égypte, des activistes palestiniens y auraient recours pour équiper les mouvements armés du Sinaï. Depuis la chute de Mohamed Morsi en 2013, plusieurs centaines de tunnels auraient été détruits par l'armée égyptienne.

Crédits photos : Ryan Rodrick Beiler / Shutterstock

Partager cet article

Pour en savoir plus