Gaza : le Hamas bombardé par Israël après un tir de roquette

Par , publié le
International Un F-16 de l'armée israélienne décolle de la base militaire de Ramon dans le désert du Negev en Israël, le 21 octobre 2013
Un F-16 de l'armée israélienne décolle de la base militaire de Ramon dans le désert du Negev en Israël, le 21 octobre 2013

En réponse à un énième tir de roquette du Hamas, l'aviation israélienne a bombardé la bande de Gaza, et aurait plus particulièrement touché deux postes militaires du mouvement islamiste.

Si aucun blessé n'aura été à déploré d'un côté comme de l'autre dans cette attaque et sa riposte, les relations entre Israël et la bande de Gaza sont loin d'aller en s'améliorant. Ainsi, suite au vingt-et-unième tir de roquette de l'année émis par le Hamas, l'aviation israélienne a bombardé le mouvement islamiste.

Citée par nos confrères du Point, l'armée israélienne a ainsi indiqué qu'"hier soir [...], une roquette a été tirée de la bande de Gaza vers le sud d'Israël" et qu'"aucun blessé n'a été signalé". En ajoutant qu'"en réponse à cette attaque, des avions de l'armée de l'air israélienne ont pris pour cible deux postes militaires du Hamas dans le nord et le centre de la bande de Gaza".

Tir de roquette du Hamas : Israël répond par un bombardement aérien, pas de blessés

Le communiqué de l'armée s'est voulu clair quant à la position militaire d'Israël concernant le Hamas : "Les forces de défense israéliennes tiennent le Hamas pour responsable de toutes les attaques émanant de la bande de Gaza." Cette dernière, nous rappelle-t-on, est la possession du Hamas.

Un camp des Brigades Ezzedine al-Qassam touché

D'après des sources palestiniennes présentes à Gaza, les bombardement de l'aviation israélienne ont touché un camp d'entraînement de la branche armée du Hamas, les Brigades Ezzedine al-Qassam, de même qu'un camp de sa marine.

Crédits photos : © AFP Jack Guez

Partager cet article

Pour en savoir plus