Gaza : des animaux sauvés par une association du "pire zoo au monde"

Par , publié le
International Photo d'illustration. Un gorille.
Photo d'illustration. Un gorille.

Mercredi, plusieurs bêtes telles que des tortues géantes, un pélican, un porc-épic et des singes ont été évacués du "pire zoo au monde" selon une association de défense des animaux.

Pour l'association de défense des animaux Four Paws (quatre pattes), il ne pouvait plus être question de laisser ces bêtes souffrir plus longtemps. Pour l'organisation, le zoo de Khan Younès, localisé dans la bande de Gaza, était ainsi ni plus ni moins que le "pire zoo au monde".

Voilà pourquoi en ce mercredi, avant l'aube et non sans avoir été anesthésiés pour le voyage, une quinzaine d'animaux ont été évacués pour retrouver des foyers vraisemblablement plus accueillants en Jordanie, en Afrique du Sud ou encore en Israël.

Des animaux évacués d'un zoo de Gaza vers la Jordanie...

Four Paws rapporte ainsi qu'au sein de ce zoo, qui avait ouvert ses portes en 2007, les animaux présents restaient des mois durant dans des cages bien trop étroites pour se mouvoir dignement, en plus d'une alimentation et de soins insuffisamment délivrés aux yeux de l'association.

Parmi les bêtes venant d'entamer leur nouveau périple à bord d'un semi-remorque, on trouve notamment un tigre, deux tortues géantes, un pélican, un porc-épic et cinq singes. Le réveil de ces derniers s'est effectué en douceur, et Four Paws d'avoir ajouté que la plupart de ces animaux, en particulier les tortues et le porc-épic, vont désormais vivre dans un refuge jordanien placé sous l'égide de l'organisation et de la princesse Alia.

...  mais aussi l'Afrique du Sud et Israël

Les singes trouveront quant à eux refuge en Israël. Pour ce qui est du tigre, prénommé Laziz, il fera le voyage en avion pour rejoindre l'Afrique du Sud, direction le refuge Lionsrock. Il y fera la rencontre de quelques cents autres félins ayant, tout comme lui, connu des conditions de vie déplorables.

Laziz aura droit, nous dit-on, à un hectare avec des arbres et une mare pour se détendre et se désaltérer, lui qui n'était pas nourri pendant plusieurs jours lorsqu'il vivait au zoo de Khan Younès. Il convient enfin de signaler que depuis deux ans,  plusieurs animaux incluant entre autres cinq lions, des lionceaux et des chevaux ont été évacués de la bande de Gaza.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus