Gay Pride : Six personnes poignardées à Jerusalem

Par , publié le
International Yishai Shlissel, quelques secondes avant l'agression.
Yishai Shlissel, quelques secondes avant l'agression.

Six personnes ont été poignardées pendant la Gay Pride à Jérusalem. Deux personnes seraient dans un état grave.

Vive émotion chez la communauté LGBT à Israël. Six participants à la Gay Pride ont été poignardés mercredi 29 juillet. Selon le quotidien Haaretz, l’agresseur un juif ultraorthodoxe, s’est approché d’un défilé et a poignardé au hasard les passants. Deux victimes seraient dans un état grave, selon un premier rapport des médecins.

"J'ai vu un jeune ultraorthodoxe poignarder tous ceux qui se trouvaient sur son chemin", raconte un témoin sur une chaîne de télévision israélienne. "On entendait des gens crier, tout le monde courait pour se mettre à l'abri, il y avait des gens à terre qui saignaient". La tenue de cette Gay Pride s’était tenue sous haute surveillance, suite à de nombreux comportements hostiles à la parade.

L’agresseur venait de sortir de prison

Arrêté par un service d’ordre, l’agresseur, Yishai Shlissel, juif ultraorthodoxe, avait déjà attaqué au couteau trois participants à la Gay Pride en 2005. Il était sorti de prison il y a seulement trois semaines, après avoir purgé dix ans de prison. Quelques jours avant l'agression, il avait publié une lettre sur internet, où il voyait l’homosexualité comme une « abomination », sans pour autant que les autorités ne soient en alerte.

Benjamin Nétanyahou dénonce une attaque très grave

Alors que le service d’ordre est vilipendé dans les médias, les regards sont également tournés vers le profil de Yishai Shlissel. "Son auteur sera jugé" déclare le premier ministre israélien Benjamin Nétanyahou. "L’Etat d’Israël respecte la liberté privée de chacun qui est un des principes fondamentaux en vigueur dans notre paysNous devons nous assurer que tout homme et toute femme puissent vivre en toute sécurité de la façon qu’ils ont choisie". Il s’agit de la plus grave agression en Israel sur des homosexuels. En 2009, un homme avait fait feu dans un centre d’aide aux jeunes homosexuels à Tel-Aviv, faisant deux morts et quinze blessés.

Crédits photos : Sebastian Scheiner/AP

Partager cet article