Gare du Nord : Un homme armé tente de forcer les contrôles de l'Eurostar

Par , publié le
Faits Divers Photo d'illustration
Photo d'illustration

Un homme a été interpellé par la police vendredi matin à la Gare du Nord, à Paris après avoir tenté de forcer les contrôles de sécurité de l'Eurostar avec un couteau. L’individu était connu des services de la justice.

A-t-on évité de justesse un drame à bord d’un Eurostar ? Ce matin, un homme armé d’un couteau a été interpellé par les forces de l’ordre alors qu’il tentait de forcer les contrôles de sécurité à la montée à bord des Eurostar Gare du Nord à Paris.

Armé d’un couteau, il tente d’entrer de force dans l’Eurostar

Selon les informations révélées par RTL, l’homme était armé d’un couteau de grande taille (30 cm environ), lorsqu’il s’est dirigé avec un air menaçant vers les agents de la police aux frontières (PAF).

Les policiers lui demandent alors de lâcher son arme, mais l’homme refuse d’obtempérer. C’est seulement lorsque l’un des policiers le met en joue avec son arme de service que l’individu menant décide de lâcher sa lame. Après l’avoir maîtrisé, les policiers retrouveront un second couteau sur le forcené.

Un homme connu de la justice

Après une première enquête sur l’identité de l’homme armé, il ressort que ce dernier est connu des services de police pour des faits similaires. Au mois de décembre 2015, il avait déjà tenté de pénétrer dans un Eurostar armé d’un poing américain. Interpellé, il avait été conduit à l’infirmerie psychiatrique de la préfecture de police de Paris, car les experts avaient évalué qu’il ne jouissait pas de toutes ses facultés mentales.

Cette fois, l’homme a été placé en garde à vue et il doit être présenté devant le tribunal correctionnel de Paris ce vendredi après-midi en comparution immédiate. Rappelons que la sécurité est renforcée dans les trains et dans les gares depuis l’attentat avorté dans un Thalys en aout dernier.

Crédits photos : © Flickr / Oxyman

Partager cet article

Pour en savoir plus