Un enfant de 2 ans est mort dans l'incendie d'une maison à Nîmes

Par , publié le | modifié le
Faits Divers Maison en feu (photo d'illustration).
Maison en feu (photo d'illustration).

Dans la nuit de lundi à mardi, un incendie s'est déclaré dans une maison située près de Nîmes, causant notamment la mort d'un petit garçon de 2 ans. 32 pompiers ont été mobilisés pendant 2 heures pour vaincre l'incendie et éviter sa propagation aux autres maisons.

Les faits se sont déroulés dans la nuit du lundi 13 au mardi 14 juillet dans la commune de Garons, dans le Gard. Pour des raisons restant à déterminer, un incendie s'est déclaré dans une maison alors occupée par une mère de famille et ses deux enfants de 9 mois et 2 ans.

Comme nous le rapportent nos confrères de France 3 Languedoc-Roussillon, les flammes n'ont pas tardé à dévorer les deux niveaux de la demeure, conduisant à ce qu'à leur arrivée, les secours découvrent une habitation complètement prisonnière du feu.

Incendie dans le Gard : un enfant décède, sa mère et son bébé blessés

Les sapeurs-pompiers de Nîmes vont alors extraire des flammes l'enfant de 2 ans. En dépit d'une heure de réanimation, les secours ne parviendront pas à ranimer le jeune garçon, qui succombera donc à ses profondes blessures. Quant à la mère du garçonnet et son bébé, ils ont tous deux été conduits au CHU Carremeau de Nîmes afin d'y être traités pour des brûlures superficielles et des intoxications.

32 pompiers mobilisés pendant 2 heures

L'incendie sera pour sa part rapidement maîtrisé (2 heures de combat) grâce à la mobilisation de 32 pompiers du département accompagnés de 10 véhicules. Leur prompte intervention, ayant sollicité les centres de secours de Nîmes, de Marguerittes, de Vauvert et de Saint-Gilles, aura vraisemblablement empêché les flammes de s'attaquer aux habitations voisines. Le maire de Garons Alain Dalmas s'est étonné que la maison se soit enflammée aussi rapidement compte tenu de son état, le lotissement datant d'il y a 3-4 ans. En ajoutant que "la maison, c'est pas grave... Une maison, ça se reconstruit, c'est le décès du petit garçon qui est dramatique." L'élu a également tenu à rendre hommage aux pompiers pour leur "travail formidable".

Crédits photos : Donghero/Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus