Fusillade à Bondy : L’homme voulait l’adresse du nouveau petit ami

Par , publié le
Faits Divers policier

C'est une querelle amoureuse qui serait à l'origine d'une fusillade à Bondy jeudi 4 juin. L'homme qui a ouvert le feu est actuellement dans le coma.

Hier soir à Bondy (Seine-Saint-Denis) un homme a été grièvement blessé lors d’une fusillade. Armé d’un fusil à pompe, il avait ouvert le feu sur les forces de l’ordre après une course poursuite en plein centre ville. Les agents de police ont répliqué et ont touché trois à cinq fois. Transporté à l’hôpital de la Pitié-Salpétrière, il est actuellement dans le coma, où son pronostic vital est très engagé.

Dépêché par le parquet de Bobigny, un magistrat est arrivé sur les lieux et a saisi le service départemental de Seine Sainte Denis d’une enquête pour « tentative d’homicide» sur des policiers. « La veille déjà, à Montreuil, des fuyards n’avaient pas hésité à ouvrir le feu sur les policiers », souligne-t-on en préfecture de Seine-Saint-Denis.

Il voulait connaitre l’adresse du nouveau petit-ami

Selon les premiers éléments de l’enquête, l’homme, un quadragénaire habitant la Seine-Saint-Denis s’est présenté au domicile de son ex-femme pour connaitre l’adresse du nouveau compagnon. Cette dernière a prévenu la police aux alentours de 22h30 alors que l’agresseur regagnait son véhicule, pour vraisemblablement en découdre avec le nouveau petit ami recherché.

Aucun policier blessé dans la fusillade

Cerné par la police au niveau de la route nationale 3, l’homme de 47 ans a été sommé de couper son moteur et de descendre de son véhicule. Ce dernier ouvra le feu pour finalement être grièvement blessé au cou et au torse. Contrairement à des informations qui avaient été relayées dans un premier temps, il n’y a pas eu de policiers blessés durant la fusillade. En revanche, une des voitures de la police a été criblée de balles.

Partager cet article

Pour en savoir plus