Frontière Pakistan / Inde : 10 morts dans des échanges de tirs

Par , publié le
International
Des secouristes pakistanais viennent en aide aux victimes d'un attentat suicide, le 16 aout 2015 dans le village de Shadi Khan (nord-ouest) qui a fait au moins une dizaine morts

Au moins 10 personnes ont perdu la vie dans des échanges de tirs survenus vendredi à la frontière entre le Pakistan et l'Inde. On déplore également une cinquantaine de blessés.

Des responsables ont annoncé que des échanges de tirs observés vendredi à la frontière entre le Pakistan et l'Inde ont fait au moins dix morts et une cinquantaine de blessés. D'après les bilans communiqués par les autorités militaires des deux nations, les disparus concernent six civils pakistanais (province du Pendjab) et quatre villageois indiens (région du Cachemire).

L'armée pakistanaise rapporte également, via un document cité par l'AFP, que ces échanges de tirs ont blessé 46 personnes, incluant 22 femmes. Ces victimes ont ainsi été ciblées du côté pakistanais de la frontière par des tirs indiens nocturnes. Précisons que dans un premier temps, les autorités indiennes avaient communiqué sur un bilan de trois civils morts et de huit blessés, avant que l'un de ces blessés ne s'éteigne et vienne par conséquent gonfler le nombre de disparus du côté de l'Inde.

10 morts et une cinquantaine de blessés dans des échanges de tirs à la frontière pakistano-indienne

Quant à savoir l'origine de ces affrontements, un responsable militaire pakistanais ayant tenu à garder l'anonymat a indiqué que les deux pays concernés se rejettent mutuellement cette responsabilité. Rappelons que trois guerres ont déjà déchiré l'Inde et le Pakistan, deux d'entre elles ayant d'ailleurs été menées pour le contrôle de la région du Cachemire (en 1947 et 1965).

Un cessez-le-feu d'apparence ?

En 2013, ces deux nations avaient signé un cessez-le-feu qui, à en croire les deux parties, ne serait cependant pas respecté d'un côté comme de l'autre. Et même si, en juillet dernier, le Premier ministre indien Narendra Modi et son équivalent pakistanais Nawaz Sharif avaient profité d'une visite en Russie pour reprendre les discussions, les tensions entre l'Inde et le Pakistan demeurent présentes. En attestent ainsi les échanges de tirs mortels ayant depuis eu lieu entre les armées pakistanaise et indienne le long de la Ligne de Contrôle (LoC).

Crédits photos : © AFP FAROOQ NAEEM

Partager cet article

Pour en savoir plus