Frontière Burkina Faso et Mali : 30 morts

Par ,
Monde Frontière Burkina Faso et Mali : 30 morts

Des affrontements intercommunautaires entre Peuls du Burkina Faso et Dogons maliens auraient fait au moins 30 morts côté burkinabè. Le conflit aurait démarré mardi 23 dans le village de Sari, au centre du Mali, et occasionnerait la fuite de nombreux réfugiés vers le Burkina.

Les autorités régionales du Burkina Faso l’ont affirmé en fin de semaine : 30 burkinabè vivant dans le village de Sari, proche de la frontière malienne avec le Burkina Faso, et issus de la communauté Peul auraient déjà été tués lors d’affrontements intercommunautaires les opposant aux Dogons maliens. Leurs domiciles auraient en effet été encerclés par des cultivateurs Dogons, après que ces derniers aient semé sur un périmètre réservé à la transhumance de l’élevage peul : sous l’ère présidentielle d’Amadou Toumani Touré (ATT), renversé par un coup d’Etat le 22 mars, un accord autorisait les Peuls du Burkina à emmener paitre leurs troupeaux au Mali.

On dénombre également des dizaines de blessés. Les habitations ont été incendiées, provoquant la fuite d’un millier de personnes vers le Burkina Faso. Selon les autorités, d’autres victimes seraient à prévoir. Les violences se seraient en effet poursuivies dans les campements proches du village.

Les mêmes autorités déploraient en milieu de semaine l’absence d’interlocuteur malien pour mettre en place des négociations et un retour au calme. En réponse, le gouvernement malien a indiqué vendredi avoir dépêché le gouverneur de la région de Mopti à Sari, pour tenter de trouver une solution au conflit en collaboration avec le Burkina.

Si les conflits entre éleveurs et cultivateurs sont récurrents dans cette région, rares sont ceux qui prennent une tournure si dramatique. Selon les autorités burkinabè du nord, la crise malienne aurait quelque peu détérioré les relations entre Maliens et Burkinabé vivant au Mali. Ces derniers sont en effet accusés d’avoir été présents auprès des forces loyalistes lors des affrontements entre l’ex-junte et les fidèles de l’ancien président ATT.

Partager cet article

Partager vos lectures sur Facebook

exemple : Benjamin a lu : Frontière Burkina Faso et Mali : 30 morts sur 24Matins.fr

Pour en savoir plus