Freddie Mercury : sa voix analysée par des scientifiques

Par , publié le | modifié le
Sciences Freddie Mercury
Freddie Mercury

Une étude a été menée sur la voix de Freddie Mercury, feu leader des Queen, et de confirmer le caractère extraordinaire des cordes vocales du chanteur.

Pour des raisons se rapportant probablement à un désir de déchiffrer un peu mieux cette idole, des scientifiques ont procédé à une "analyse acoustique de la fréquence fondamentale du parler, du vibrato et des subharmoniques" de Freddie Mercury, chanteur et leader emblématique du groupe Queen.

Pour ce faire, ces chercheurs ont pris pour base de travail de nombreux titres de Freddie Mercury ainsi que six entretiens accordés par l'artiste entre 1984 et 1987 (dont celui de la vidéo ci-dessous). Il apparaît de même, comme le rapporte L'Express, qu'un "chanteur de rock" a été utilisé afin d'"imiter l'ex-star".

Voix de Freddie Mercury : "la vélocité d'un ouragan"

L'étude a ensuite consisté en des interprétations de "l'imitateur", à qui il a été demandé de tenter de reproduire les techniques et "distorsions intentionnelles" utilisées par Freddie Mercury lui-même. Le larynx de ce second chanteur aura été filmé à l'aide d'une caméra enregistrant 4132 images par seconde.

Et les scientifiques d'avoir alors mis en lumière des "vibrations subharmonic", découlant de la vibration des cordes vocales, de même que "des bandes ventriculaires". Selon ces chercheurs, cette technique permet non seulement de mettre naturellement en avant les harmoniques, mais aussi de "donner l'impression de repousser les limites de la voix tout en chantant avec une grande finesse".

Un probable baryton qui "chantait comme un ténor"

Les scientifiques estiment également la capacité vibrato de Freddie Mercury d'exceptionnelle, une capacité qui s'illustre aussi bien que son intensité que dans son irrégularité. Il convient d'ajouter que le leader de Queen pouvait de même compter sur certaines dispositions physiques pour donner la meilleur de sa voix, dont celle d'expulser une importante quantité d'air.

L'étude ayant également porté sur le parler du chanteur, il a aussi été déterminé que la fréquence médiane de ce dernier était de 117.3 Hz lorsqu'il parlait. Une caractéristique des barytons qui fait s'interroger les chercheurs : "Il était probablement baryton, mais chantait comme un ténor, avec un contrôle absolument exceptionnel de ses techniques de chant".

Crédits photos : capture d'écran YouTube

Partager cet article