François Hollande se porte normalement bien

Par , publié le
Politique Le président Francois Hollande à Luanda le 3 juillet 2015
Le président Francois Hollande à Luanda le 3 juillet 2015

Après avoir subi des examens effectués à sa demande, il s'avère que l'état de santé du président de la République François Hollande apparaît normal d'après une information communiquée par l'Élysée.

En tout temps et parce que l'exercice le demande, le président de la République se doit d'apparaître au mieux de sa forme. Dans le cas de François Hollande, dont le ciel ne semble rencontrer que de rares périodes de calme, il est donc particulièrement utile de surveiller son état de santé.

Et même si l'on imagine qu'un constat inverse n'aurait vraisemblablement pas été rendu public, un communiqué de l'Élysée partiellement rapporté par Le Figaro nous apprend que l'exécutif se porte actuellement bien. Celui-ci avait, nous dit-on, demandé personnellement à subir "un examen médical ainsi qu’une analyse biologique".

État de santé de François Hollande : le président a demandé un examen médical et une analyse biologique

Une requête qui lui aura été accordée, et les examens en question ont donc été "pratiqués par le service médical de la Présidence de la République et par celui de l’hôpital d’instruction des Armées de Percy". Le document du palais précise que François Hollande a par conséquent été sollicité pour une "consultation cardiologique associant un électrocardiogramme de repos, une échographie cardiaque ainsi qu’un test d’effort".

Des résultats normaux

Et l'Élysée de nous révéler qu'au terme de ces examens et après analyse des résultats obtenus, l'ensemble des consultations médicales du président de la République s'est "révélée normale". Pour rappel, un précédent bilan daté de début 2014 avait affiché de semblables conclusions. À l'époque, il avait "été pratiqué par le service médical de la présidence de la République et les services de l'Hôpital d'Instruction des Armées du Val de Grâce". Et si François Hollande s'était engagé à publier un bulletin de santé "tous les six mois", les différents bilans sont apparus plus espacés depuis le premier de son quinquennat effectué en juin 2012.

Crédits photos : © AFP ALAIN JOCARD

Partager cet article

Pour en savoir plus