François Hollande : Fessenheim fermera ses portes en 2016

Par , publié le | modifié le
Environnement François Hollande : Fessenheim fermera ses portes en 2016
Le président de la république François Hollande

Hollande a communiqué sur le futur de Fessenheim. Cette centrale nucléaire est la plus vieille du parc français et a subit un problème il y a quelques semaines. La presse et les politiciens se sont donc emballés et certains demandent la fermeture au plus tôt pour limiter une éventuelle catastrophe.

Hollande est intervenu lors de la conférence gouvernementale. Le président de la République a donc fixé une date relativement peu précise de la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim. Le chef de l’Etat a assuré que « tous les emplois » seront sauvegardés. Il a ainsi déclaré ce matin « La centrale de Fessenheim, qui est la plus ancienne de notre parc, sera fermée à la fin de l’année 2016 dans des conditions qui garantiront la sécurité des approvisionnements de cette région, la reconversion du site ». La conférence gouvernementale a permis à François Hollande d’aborder d’autres sujets assez importants comme le gaz de schiste. Il ne souhaite pas exploiter de tels gisements « Les arguments économiques existent. Mais dans l’état actuel de nos connaissances, personne ne peut affirmer que l’exploitation par fracturation hydraulique est exempte de risques lourds ».

Il a donc demandé à la ministre de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie, de rejeter « les sept demande de permis déposées auprès de l’Etat ». Cette affaire avait d’ailleurs suscité l’intérêt des français qui se déclaraient contre l’exploitation de ce gaz. Ainsi, le président de la République a entendu leur souhait puisque les demandes avaient « légitimement suscité l’inquiétude dans plusieurs régions ». François Hollande était resté assez discret depuis le début de son quinquennat sur la question de l’Ecologie et des impacts environnementaux.

Cette conférence gouvernementale est une première et devrait être remise en place toutes les années notamment pour faire le point sur différents dossiers. Ce rendez-vous écologique permet ainsi d’ouvrir le dialogue, il devrait également contribuer à la construction d’une nouvelle feuille de route 5 ans après celle du Grenelle de l’environnement « Le Grenelle a atteint ses limites. L’économie a été opposée à l’écologie ». Le président de la République souhaite ainsi que « la transition énergétique soit créatrice d’activité et inséparable du redressement productif ».

Crédits photos : © Phototélé / Lionel Guericolas/Visual Press Agency pour Public Sénat

Partager cet article

Partager vos lectures sur Facebook

exemple : Benjamin a lu : François Hollande : Fessenheim fermera ses portes en 2016 sur 24Matins.fr