Franck Dubosc "désolé" de ses propos sur le Maroc

Par , publié le
People Franck Dubosc dans "Camping"
Franck Dubosc dans "Camping"

Après avoir parlé du Maroc comme d'un pays au retard culturel certain, le comédien et humoriste Franck Dubosc est revenu sur ses propos en présentant ses excuses aux personnes qui s'en seraient senties offensées.

L'histoire remonte au début du mois. Le comédien et humoriste Franck Dubosc accorde un entretien à nos confrères de Téléstar dans le cadre de la projection, en avant-première, du film Camping 3 au Maroc. Et de s'exprimer notamment sur le départ de spectateurs lors de la séance au moment où des acteurs apparaissaient dénudés à l'écran :

"C'est difficile en fait ici, parce qu'on se rend compte que, culturellement, il y a dix siècles de retard". Des paroles qui n'auront logiquement pas été favorablement accueillies chez une certaine frange de personnes particulièrement attachées au royaume chérifien.

"Retard culturel" du Maroc : Dubosc reconnaît des propos "déplacés"

Jeudi sur les réseaux sociaux, Franck Dubosc est revenu sur ses propos, et tout en semblant condamner l'expression de "retard culturel" qu'il avait employée quelques jours plus tôt, s'est désolé d'une restriction du public opérée à l'égard de Camping 3 : "Chers amis marocains (et les autres) je suis désolé et je tiens à m'excuser de mes propos malheureux et déplacés sur le "retard culturel" de votre pays.

Je n'en pense pas un mot bien sûr. Il sont les dires d'un homme blessé et déçu qui voit son nouveau bébé (camping 3) interdit aux enfants dans un pays qui m'a si souvent accueilli. Vous n'avez pas un retard culturel comme je l'ai si bêtement dit, nous sommes différents, c'est tout... Hélas. Là où mes enfants rient, les vôtres doivent fermer les yeux... C'est cela qui m'attriste."

"Nous sommes différents, c'est tout... Hélas."

On rappellera que l'organisateur du festival Jamel Debouzze avait prévenu l'assistance quant à la teneur potentiellement dérangeante de certaines scènes. Finalement, au Maroc, Camping 3 sera interdit aux moins de 16 ans, alors que Franck Dubosc avait déclaré avoir montré le film à plusieurs reprises à son fils de 6 ans : "Vous vous rendez compte : Camping 3 interdit aux moins de 16 ans au Maroc, c'est un comble".

Crédits photos : capture d'écran YouTube

Partager cet article

Pour en savoir plus