France : le parti pirate et les législatives

Par ,
Politique France : le parti pirate et les législatives

Mais qu'est-ce donc que le Parti pirate ? Entre clichés et vérités, ce parti politique présentera aux législatives une centaine de candidats.

Le Parti pirate est à la base un mouvement destiné à défendre les libertés sur internet. Il est apparu pour la première fois en Suède puis s’est peu à peu répandu dans les autres pays. Globalement, ce sont les mêmes valeurs qui sont défendues partout dans le monde : défense du droit des citoyens, libre accès à la culture, lutte contre les monopoles privés, tout cela en restant « neutre » sans se réclamer de droite ou de gauche. Dans une société où internet est au centre de bon nombre d’activités, le Parti pirate estime qu’il faut changer les façons de fonctionner, puisqu’elles ne sont plus adaptées.

En France, ce n’est qu’en 2009 que le Parti pirate prend une réelle ampleur et en 2011 qu’il est officiellement reconnu comme parti politique. Pour les élections législatives de 2012, le Parti pirate présentera une centaine de personnes. Petit nouveau de ces élections, il a tendance à effrayer un peu les autres partis ou même les électeurs, qui les confondent souvent avec les Anonymous. Pourtant, si les deux défendent globalement les mêmes valeurs, le Parti pirate refuse d’employer les mêmes moyens.

Non, le Parti pirate ne demande pas à ce que tout le monde se fasse pirater et ne veut pas non plus que tous les artistes soient pauvres. Quant à savoir ce que vaut leur programme, il suffit d’aller sur le site officiel du Parti pirate et de se faire sa propre idée.

Partager cet article

Partager vos lectures sur Facebook

exemple : Benjamin a lu : France : le parti pirate et les législatives sur 24Matins.fr

Pour en savoir plus