France : Les attentats ont freiné le tourisme étranger fin 2015

Par , publié le
Économie Photo d'illustration. Une jeune touriste asiatique devant la Tour Eiffel.
Photo d'illustration. Une jeune touriste asiatique devant la Tour Eiffel.

La fréquentation des touristes étrangers en France a augmenté de 0,9 % en 2015 pour atteindre 84,5 millions. Une hausse freinée par les attentats du 13 novembre.

L’année 2015 aura soufflé le chaud et le froid pour le tourisme en France. Selon le ministre des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault, la fréquentation des touristes étrangers sur le territoire français a subi de plein fouet l’effet des attentats du 13 novembre.

Une année globalement bonne pour le tourisme en France

Selon les derniers chiffres de l’Insee repris par Jean-Marc Ayrault, la fréquentation des touristes étrangers en France a augmenté de 0,9 % sur l’ensemble de l’année 2015 par rapport à l’exercice précédent.

Au total, 84,5 millions de touristes venus de l’étranger ont visité le sol français. Selon Jean-Marc Ayrault, cette hausse est due en grande partie à l’explosion du nombre de touristes asiatiques qui sont 22,7 % de plus à être venus visiter la France en 2015. Le ministre l’affirme, l’objectif est d’accueillir plus de 100 millions de touristes étrangers par an en France d’ici à l’année 2020.

L’effet « attentat » freine les touristes étrangers

La France aurait pu se rapprocher de cette barre symbolique si le tourisme étranger n’avait pas subi de plein fouet les conséquences des attentats de Paris du 13 novembre 2015. Selon les chiffres de l’Insee, les attaques de novembre ont fait chuter la venue de vacanciers étrangers.

Les « nuitées étrangères » ont en effet reculé de 6,3 % sur le mois de novembre et la baisse a atteint les 16,5 % dans l’ensemble des hébergements touristiques sur le mois de décembre 2015. Malgré cette baisse, ces chiffres de l’Insee prouvent une nouvelle fois que la France reste l’une des destinations les plus prisées des touristes étrangers.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus